Définition de : à la revoyure

à la revoyure & à la revoyure ! ; > revoyure locution

Définition

À bientôt, au revoir ; > fait de se revoir

fréquence : 032
registre ancien : 8 registre moderne : 7

synonyme : au revoir, salut, adieu, salutations

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1821.

1901 1904 1905 1910 1910 1911 1911 1912 1914 1917 1918 1920 1927 1927 1927 1927 1927 1928 1935 1942 1947 1947 1947 1947 1951 1953 1955 1955 1963 1980 1982 2007

Citations

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

REVOYURE, subst. fém. Pop. Action, fait de se revoir, de se dire au revoir. Jacques se lève et souhaite la revoyure au lendemain. À demain Monsieur Jacques, répond tout le monde (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 73). Loc. À la revoyure! Synon. de au revoir! (v. revoir2 A 2 a). Si t'avais besoin d'un bon cocher au mois, ça ferait joliment mon affaire (...) Non? tant pis alors, et à la revoyure (A. DAUDET, Sapho, 1884, p. 116). REM. Revoyance, subst. fém., synon. vieilli, pop. de revoyure. « (...) J'ai mangé un morceau là-bas, près de la mare, merci. Un verre de vin, oui, bien sûr, mais ce sera pour la revoyance ». Ainsi, dans le moment, l'homme reprit son chemin et disparut (POURRAT, Gaspard, 1922, p. 27). Prononc.: []. Étymol. et Hist. 1821 revoyeure (Riche-en-gueule, p. 109 ds NISARD, Ét. lang. pop., 1872, p. 267: Adieu, l'ami, à la revoyeure); 1884 revoyure (A. DAUDET, loc. cit.). Dér. de revoir1*; suff. -ure* (cf. NYROP t. 3, p. 297). (tlfi:revoyure) /

De au revoir (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

  • 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.