Définition de : tintouin

tintouin (tableau rapide)
tintouin Bazar, dérangement, soucis, problème, bruit, travail ; □ faire du bruit ; □ avoir des problèmes, du dérangement, des soucis, de l'embarras, de l'ennui, être tracassé ; □ donner des soucis, des problèmes ; donner de la peine à qqun ; □ se donner de la peine
synonyme problème, difficulté, ennui, embarras, soucier (se), soucier, tourmenter, bruit, vacarme, tapage
date 1507
fréquence 032

tintouin

& (touintouin) ; □ faire un de ces tintouins ; □ avoir du tintouin ; □ donner du tintouin ; donner du tintoin ; donner du tintouin à qqun ; □ se donner du tintouin

n.m.

Définition

Bazar, dérangement, soucis, problème, bruit, travail ; □ faire du bruit ; □ avoir des problèmes, du dérangement, des soucis, de l'embarras, de l'ennui, être tracassé ; □ donner des soucis, des problèmes ; donner de la peine à qqun ; □ se donner de la peine ALL : Sorge, Lärm

registre ancien : 6 registre moderne : 6

Synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, soucier (se), soucier, tourmenter, bruit, vacarme, tapage

8104_un_peu_de_tintouin_beaucoup_de_bonheur.jpg: 800x526, 70k (05 octobre 2017 à 01h53)

Citations
1960 Les hommes avaient mal arrimé leurs musettes de grenades, leurs bidons ; ça faisait un de ces tintouins ! source : 1960. Les Centurions / edit
1960 Le nouveau système de compatibilité militaire avec haute paye, indemnités de combats, carnets de pécule, etc… me donne bien du tintouin. source : 1960. Chass'bi / edit
1904 Moi, je n'ai jamais été patron qu'en province, j'ai jamais aimé le fourbi de Paris. Il y a trop de tintouin dans la gérance, et puis les femmes y ont trop de vice source : 1904. La Maison Philibert / edit
1904 Si vous saviez toutes les affaires qui me trottent par la tête en ce moment !… Il y en avait quelques-unes, en effet, sans compter le souci de l'élection imminente ; et, entre autres, l'affaire Pommereuil lui donnait quelque tintouin source : 1904. La jungle de Paris / edit
1756-1763 (vers) elle la ramené à Saint-Germain où elle la tint enfermée pendant une quinzaine de jours, mais elle donna tant de tintoin à sa mère que cette dernière la laissa libre de se sauver [25/07/1760] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi / edit
2003 Si cela ne te donne pas trop de tintouin, arrange cela toi-même source : 2003. Un aimable faubourien - Alfred Delvau (1825-1867) - Essai de biographie suivi de cinquante-quatre lettres inédites d'Alfred Delvau à Auguste Poulet-Malassis / edit
1953 Et vous irez dans l'autre compagnie donner un peu de tintouin au capitaine Trugex source : 1953. Allons z'enfants / edit
1931 Comment va la petite famille ? Nénesse haussa les épaules. –Ça va, ça va, je vous remercie. Ça a déjà trois mois. C'est bath comme tout à cet âge-là. Mais quel tintouin. source : 1931. Mal loti / edit

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − Familier 1. Vieilli. Bruit fatigant, vacarme. C'est une chose tout à fait ordinaire que d'avoir (...) la mémoire obsédée par une espèce de tintouin, par le refrain d'une chanson vulgaire ou par quelques lambeaux insignifiants d'opéra (Baudel., Nouv. Hist. extr., 1857, p. 33). 2. Tracas, embarras, dérangement. Causer, faire du tintouin. Ah ! vous en aurez du tintouin, ma pauvre demoiselle... gémit l'épicière en m'offrant un siège... Ce n'est pas parce que l'on ne me prend plus rien, au château... mais je puis bien dire que c'est une maison infernale... infernale (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 64).Elle mentait un peu, prétendant que le turbot sauce mousseline lui avait causé du tintouin, et qu'elle avait bien craint pour la tarte (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 410). Se donner du tintouin. Se donner du mal, de la peine. Non, non, elle n'entendait plus se donner un pareil tintouin (Zola, Assommoir, 1877, p. 696). Donner (à qqn) du tintouin. Donner du souci, du mal, de la peine (à quelqu'un). Sa vessie aussi lui donnait pas mal de tintouin. Comme Montaigne il souffrait de la pierre (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 331). − Rare, au plur. Oserai-je vous dire que ces témoignages me consolèrent efficacement de plusieurs tintouins et développèrent en moi le sens esthétique? (Bloy, Journal, 1893, p. 98). Il regrettait cette gêne d'être chez les autres, cette délivrance d'heures tracées, sans amusements inopinés, sans tintouins prévus (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 10). Prononc. et Orth.: [tε ̃twε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1507 « souci que donne une personne » (Carneau, La Stimminachie ds Gdf. Compl.); 2. 1628 « bourdonnement d'oreilles » (Paré, Œuvres, l. 20, 2e part., chap. 9, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 3, p. 192); 3. XVIIe s. « pensée obsédante comparable au bourdonnement dans les oreilles » (Olivier Basselin, Vaux-de-Vire, XL, éd. P. L. Jacob, p. 72); 4. 1857 « bruit fatigant, vacarme » (Baudel., loc. cit.). Dér. de tinter 1* ou altér. expr. de tintin*. (tlfi:tintouin) /

  • 1507 (GR) / 1507 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 178375 à qui la prison va donner l'occasion de se reprendre – lui qui ne s'appartenait plus –, de se poser – lui qui courait sans cesse –, de réfléchir, de prendre du recul.
  • 79383 Tiens, pose-toi là… Qu'est-ce que je te donne comme apéro ? Scotch ou champe ? Y a les deux…
  • 178374 Parfois même, cet amoureux transi a réussi à traverser l'incarcération sans se désintoxiquer physiquement. Il a « pris la fiole », il était « enfiolé », c'est-à-dire qu'i
  • 73788 toutes sortes de médicaments dont les effets sont à peu près semblables à deux procurés par l'alcool et René ingurgite tout. En plus de la « fiole » du soir qu'on lui don
  • 178373 Celui-ci, dehors, était toxico jusqu'à la caricature – le genre de gars dont on dit: « T'as vu celui-là ? Il est défoncé comme un terrain de manoeuvres ! »
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :