bazarder

bazarder (tableau rapide)
bazarder Vendre, céder, vendre à la hâte, à tout prix, forcément, revendre ; vendre ses effets de linge et chaussures (délit courant au bat. d'Af.) ; se débarrasser de (qqchose, qqun) : jeter, se défaire de ; se vendre
synonyme vendre, revendre, jeter
date 1846
fréquence 41

bazarder

& basarder ; se bazarder

v.tr.

Définition

Vendre, céder, vendre à la hâte, à tout prix, forcément, revendre ; vendre ses effets de linge et chaussures (délit courant au bat. d'Af.) ; se débarrasser de (qqchose, qqun) : jeter, se défaire de ; se vendre

registre ancien : 9 registre moderne : 7

Synonyme : vendre, revendre, jeter

Citations
1932 Au terme de janvier j'ai vendu comme ça mon buffet […] Au mois de février pour payer les contributions j'ai bazardé ma bicylette et le gramophone que m'avait donné Molly source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1980 Sa mère a bazardé sa rouleuse et son herbe source : 1980. Baston
1899 il n'est pas rare de rencontrer une gentille horizontale qui cherche à bazarder, au meilleur compte possible, une centaine de pièces de vin ou tout un lot de pierres de taille que l'usurier a livrées à son amant, au lieu d'espèces source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1983 Elle importe des pièces usagées de machines agricoles. Elle les bazarde ici à la ferraille source : 1983. Le soleil qui s'éteint
1961 Nous allons les bazarder tout de suite, même à bas prix source : 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb
1915 (vers) A bazardait aussi des fleurs / Qu'étaient moins fraîch's que ses couleurs source : 1915 (vers). Ma rosse de gosse, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue
1916 achetant là-dessus des paquets de tabac, des cigarettes, qu'il bazarde à petits sous dans le couloir sombre à la porte des cuisines source : 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915
1872 J'étais filé, je bazardai tout et raboulai à Pantin. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (3)
1899 Ce qui lui a coûté mille francs se bazarde pour cinquante qu'empoche son propriétaire source : 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou
1909 ne possédant pas un sou à eux trois, s'empressèrent de bazarder les chameaux ainsi que le butin ratiboisé aux négros source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De bazar (lieu en désordre) (GR) / Rad. bazar (Tortillard1872) /

  • 1846 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).