bégueule

bégueule (tableau rapide)
bégueule Prude, pudique ; jeune fille qui se refuse ; difficile, compliqué maniéré, snob, compliqué ; affecter une réserve, une froideur exagérée ; ≠ pas compliqué, pas dégoûté, déluré
synonyme prude, pudique
date 1746
fréquence 40

bégueule

& bègueule ; une bégueule ; faire la bégueule ; faire son bégueule ; bégûle ; ≠ pas bégueule

n., adj.

Définition

Prude, pudique ; jeune fille qui se refuse ; difficile, compliqué maniéré, snob, compliqué ; affecter une réserve, une froideur exagérée ; ≠ pas compliqué, pas dégoûté, déluré ANG : a prudish woman

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : prude, pudique Famille : gueule

Citations
1875 –Il est trop dégoûtant. –Trop dégoûtant ! tas de bégueules ! source : 1875. À la Feuille de rose, Maison turque
2013 J'oubliais Gros Fion, inutile de vous expliquer l'origine de son surnom… En tout cas, c'est grâce à son entregent que j'enquille avec Béa, présente alors que je la besogne par l'entrée de service. Pas bégueule, Béa me passe ensuite les godes pour finir le travail. source : 2013. Moi Dodo la Saumure
1975 pas bégueule et presque honnête source : 1975. Gueule d'aminche
1783 Je ne suis pas comme un tas de bégueules qui veulent que tout se fasse avec décence et selon les règles. Qu'elles sont sottes ! Comment veulent-elles que les hommes les aiment ? Dans le libertinage, il n'y a que la bizarrerie qui plaît source : 1783. Correspondance de Madame Gourdan, dite La Petite Comtesse
1933 Y'a des tas de gonzesses qui font les bégueules aussitôt qu'un homme veut les approcher source : 1933. C'est un mâle
1899 Et puis quoi, je ne sais pas faire la bégueule : cela me chatouillait agréablement je l'avoue, de penser que, bientôt, on m'appellerait madame la comtesse ! source : 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour
1956 Je suis une brave fille pas bégueule. Affranchie et pas hypocrite pour un radis source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1832 si vous avez un peu confiance en moi, mes bons amis, faites-moi bien les bégûles. -Les bégueules, et pourquoi ça ? source : 1832. Le négrier - Aventures de mer
1892 J'espère que vous ne ferez pas la bégueule… L'argent n'a pas d'odeur… Je vais vous envoyer chez Mlle Sophie, une danseuse, ou quelque chose dans ce genre-là. Vous n'êtes pas née d'hier, hein ? source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1890 Pas bégueules, d'ailleurs, les officiers. Ils se mettent à la portée des gens source : 1890. Biribi
1870 Elle fait encore sa bégueule, elle a des scrupules, elle n'ose le faire source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1939 Elle cite des auteurs profanes, et pour prouver qu'elle n'est pas bégueule, elle prononce des phrases qui effaroucheraient des sulpiciens source : 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
1898 Un loustic de régiment […] imitait à la perfection, chiens, chats, poules, coqs, dindons, ânes, veaux, etc., etc… C'est fort drôle à la caserne ; dans les salons, c'est moins apprécié ; mais on y est si bégueule ! source : 1898. Bistrouille à l'armée du salut. Contes du Petit Pioupiou (4e série)
2007 Ben, tu m'remets pas ?… Oh l'autre !… Monsieur fait son bégueule ! source : 2007. La gigue des cailleras

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De bée (→ Béer), et gueule ; 1470, bée gueule, injure, « qui tient la bouche ouverte » (GR) /

  • 1690 : sotte ; 1746 : prude (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).