Définition de : marcandier

  • marcandier
    • Celui qui a été volé ; marchand ; [grade : simule être volé] ; marchand ; type de voleur (ancien : sous Louis XIV) ; contrebandière, marchande ambulante ; sujet du grand Coësré : disaient être bons marchands ruinés par guerre, feu ou autre ;
    • fréquence : 044
    • id : 271

marcandier & marchandier ; marchandié ; mercandier ; marcaudier ; mercandière ; marcandière (fém.) n.

Définition

Celui qui a été volé ; marchand ; [grade : simule être volé] ; marchand ; type de voleur (ancien : sous Louis XIV) ; contrebandière, marchande ambulante ; sujet du grand Coësré : disaient être bons marchands ruinés par guerre, feu ou autre ;

ALL : Kaufmann / IT : mercante, mercantessa
fréquence : 044
registre moderne : 9

synonyme : marchand morphologie : n/u, a/e usage : typo voleur

Chronologie

16xx 1725 1726 1741 17xx 1822 1823 1827 1827 1829 1829 1830 1833 1835 1836 1836 1840 1845 1846 1847 1849 1849 1853 1870 1875 1877 1894 1900 1901 1901 1907 1917 1930 1960 1981 xxxx xxxx xxxx xxxx

Citations

  • 1960 Reine incontestée de la salade sur le place des Fêtes, elle se trouve la vieille mercandière, depuis soixante berges source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
  • 1845 Sous Louis XIV, les cagoux, les marcandiers, les riffaudés, les malingreux, les callots, les sabouleux, les coquillards et les courtauds de boutange, population complexe de gueux, de voleurs et de mendiants, tous coupeurs de bourses ou de jarrets source : 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

mercandier : proprement petit marchand (Berry et ailleurs) (SAINXIX) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.