toqué

date : 1830 registre moderne : 5 fréquence : 38

toqué & toquée (fém.) ; être toqué n., adj.

Fou, un peu fou, fanatique, maniaque, idiot, stupide, imbécile ANG : he is cracked (speaking of a fool)

Synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer, fanatique

1957 mais i' faudra que tu me protèges. Je sais de quoi cette brute toquée est capable. Sûre qu'il me zigouillerait. 1957?. Dix ans de frigo 1899 Madame X... est une toquée 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime 1939 À son apparition, Zola fut très étonné. Il croit que son disciple de Médan est « toqué » et a quelque « fêlure » [1892] 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939) 1927 Les deux toqués prêts à ferrailler entendent 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1927 Si l'on n'est pas le toqué qui ponte à tous les coups 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1897 Françoise ! Pallas ! arrivez ici, s'pèc' de tourtes ! V's'êt's toqués ? J'vous d'mande le pot d'beurre et vous apportez l'pot d'chambre ? 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !) <6 citation(s)>

Idée de choc (battant de cloche : ding-don, toc-toc) (AYN) / De toquer = frapper (cf. Avoir le timbre fêlé) (GR) / Fin XVIIe (MCC) / 1830 Balzac (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 841