toqué

date : 1830 registre moderne : 5 fréquence : 39

toqué

& toquée (fém.) ; être toqué

n., adj.

Fou, un peu fou, fanatique, maniaque, idiot, stupide, imbécile ANG : he is cracked (speaking of a fool)

Synonyme : fou, déraisonnable, fd, délirer, fanatique

1957 mais i' faudra que tu me protèges. Je sais de quoi cette brute toquée est capable. Sûre qu'il me zigouillerait. 1957?. Dix ans de frigo
1849 Ah ! ah ! quel brave garçon ! C'est bien dommage qu'il soit toqué !… 1849. Madame veuve Larifla
1899 Madame X... est une toquée 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1939 À son apparition, Zola fut très étonné. Il croit que son disciple de Médan est « toqué » et a quelque « fêlure » [1892] 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939)
1927 Les deux toqués prêts à ferrailler entendent 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1927 Si l'on n'est pas le toqué qui ponte à tous les coups 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1897 Françoise ! Pallas ! arrivez ici, s'pèc' de tourtes ! V's'êt's toqués ? J'vous d'mande le pot d'beurre et vous apportez l'pot d'chambre ? 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !)

<7 citation(s)>

Idée de choc (battant de cloche : ding-don, toc-toc) (AYN) / De toquer = frapper (cf. Avoir le timbre fêlé) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).