flicard

flicard (tableau rapide)
flicard Agent de police, policier (généralement gardien de la paix, policier en tenue, gardien de la paix) ; > inspecteur en civil, policier en général
synonyme policier
date 1883
fréquence 39

flicard

& flicart ; fliquard

n.

Définition

Agent de police, policier (généralement gardien de la paix, policier en tenue, gardien de la paix) ; > inspecteur en civil, policier en général

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : policier Morphologie : -ard Famille : flic Usage : police

5590_donnez_vos_voix_au_flicard.jpg: 547x861, 90k (16 septembre 2017 à 05h54)

Citations
1965 Je n'avais pas fait deux kilomètres que je rattrape une bande de flics. « Où que tu vas, le mataf ? » qu'ils me demandent. « Je suis en règle, que je réponds. Je vais dans le Loir-et-Cher, ordre du préfet. Et vous autres, les flicards, où que c'est que vous allez ? Défendre la France ? C'est pourtant pas dans les habitudes de votre corporation !… » source : 1965. La débâcle
1982 Au dépôt de Paris-Lyon, chacun bien fourbu récupérait son ou ses sacs […] La pièce n'était pas jouée pour autant. Il s'agissait maintenant d'emmener les patates chéries à la maison. Gare aux patrouilles, flicards français ou Fridolins Feldgendarmen ! source : 1982. La vapeur
1925 et puis tu n'es pas pourchassée comme ici par les flicards source : 1925. La bonne vie
1980 Plus de slogans face aux flicards mais des fusils, des pavés, des grenades source : 1980. Où c'est que j'ai mis mon flingue
1952 j'allais me faire emballer, sinon abattre, par les flicards source : 1952. Rencontre dans la nuit
1971 si le « flic » acceptait, en grognant plus ou moins, d'être appelé un flic ou un poulet, si les policiers avaient fini par s'appeler eux-mêmes des flicards, ils ne peuvent pas admettre d'être traités de S.S. et d'assassins source : 1971. Les polices de la Nouvelle Société
1984 Il avait commencé flicard, à l'époque où on portait encore une pèlerine qui pouvait se révéler dissuasive, convenablement pliée. source : 1984. Boulevard des allongés
2009 alors que le reste de l'équipe partit illico presto à Malakoff effectuer un nouveau voisinage avec le soutien d'une vingtaine de flicards de service. source : 2009. Sang d'encre au 36
2009 même si la compétence de Deplaix, cet ancien flicard de la BRB, était reconnue de tous source : 2009. Sang d'encre au 36
1987 La récompense suprême pour les flicards de la DST, c'est l'expulsion d'un ou plusieurs Karus. source : 1987. KGB : Nina et ses hommes
1909 s'étaient empressés de mettre quelques kilomètres entre eux et les braves flicards source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Flicard, subst. masc., (dans l'article FLIC, subst. masc.) 3. Flicard, subst. masc., synon. dépréc. de flic. La mouquère se mit à brailler et un flicard trissa derrière le truand en déclarant à haute voix qu'il serait infiniment heureux d'avoir la collaboration bénévole de quelques contribuables en vue de la capture de ce dangereux malfaiteur (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 64). (tlfi:flicard) /

  • flicard adj. non conv. , péjor. POLICE - ø t. lex. réf. ; absent TLF. n.m. : E, GLLF, DFNC, DHR, 1883 ; FEW (15/II, 143a), TLF, ø d
    • 1898 - «De temps à autre pourtant - mais pas assez souvent, foutre ! - la moutarde monte au nez des prolos qui se décident à ne pas respecter l'uniforme flicard : c'est arrivé à Nîmes l'autre jour.» E. Pouget, Le Père Peinard, 259, 31 juill. (Galilée) - P.E. (bhvf:flicard) /

Donnera flique ; fliquard = fléchard ou porte-flèche (archet, archet du guet) (AYN) / De flic, et suff. péj. -ard (GR) /

  • 1883 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).