faire un carton

faire un carton (tableau rapide)
faire un carton Tirer, tirer sur qqun, sur qqchose, tirer avec arme à feu, tir sur cible, tir au stand de tir ; viser juste en tirant sur cible en carton ; tuer, faire un massacre (avec arme) ; résultat d'un tir réussi
synonyme tirer (avec arme)
fréquence 40

faire un carton

& faire un carton sur ; faire des cartons sur ; faire carton ; réussir un carton ; se taper des cartons ; carton

locution

Définition

Tirer, tirer sur qqun, sur qqchose, tirer avec arme à feu, tir sur cible, tir au stand de tir ; viser juste en tirant sur cible en carton ; tuer, faire un massacre (avec arme) ; résultat d'un tir réussi

registre ancien : 6 registre moderne : 6

Synonyme : tirer (avec arme)

Citations
1965 Duvet a décroché un bras bras et lancé une des matraques dans le vide. « Carton ! » a hurlé Ghislain en entendant les bonshommes valdinguer en bas. source : 1965. Le Tigre aime la chair fraîche
1950 En avant la musique. Qui n'a pas gagné va gagner, à vos mises, à vos idées… à la force, à l'adresse. Un petit carton pour ces messieurs-dames… dans le nez c'est gagné, dans le cul c'est perdu source : 1950. Ainsi soit-il
1988 parfois, par désoeuvrement, les gardes s'offraient un petit carton source : 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie
1976 On ne se contente plus de sabrer, la garde fait « carton » à vue sur l'ancien combattant ou sur l'étudiant. On tire, on « couche », on abat le premier venu source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
1944 Depuis quelques minutes, des coups de revolver claquent ponctués d'éclats de voix, du côté du pavillon des francs-gardes. Grossmarie et Raynaud « font un carton ». source : 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses
2002 cette devait lui permettre de mettre fin à ses jours, ou peut-être avait-il tout simplement l'intention de faire un carton sur les flics ? source : 2002. Flic à Tours
1916 l'homme du trou épaule, tire posément, charge à nouveau son arme, épaule encore et, sans se lasser, fait comme à la cible. Il obtenait, nous a-t-il dit ensuite, des « cartons épatants. » source : 1916. Méditations dans la tranchée
1917 Tout de même, à cette distance, ça n'était pas mal comme carton… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
1915 –N... de D... ! s'écrie Jollivet, j'ai bien envie de faire un carton ! / Et déjà il a empoigné son flingot source : 1915. Les poilus de la 9e
1953 tu veux pas que j'fasse un carton dans ta sale gueule ? source : 1953. Allons z'enfants
1998 ce bâtiment servait de cantonnement occasionnel aux « fells » qui rôdaient dans le coin. Peut-être y en avait-il même à ce moment-là, surpris par notre arrivée et qui ne s'étaient pas démasqués, attendant à l'abri des murs le moment de « faire un carton » source : 1998. Section Bordel
1982 Prends ton temps pour viser et réussir un beau carton. source : 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962
1918 le téléphone sert uniquement à annoncer qu'un officier fait un carton ! source : 1918. Loin de la rifflette
1975 Ils ne pouvaient pas rester là longtemps. En plein jour, les hommes de l'extérieur feraient des cartons de foire sur les maquisards. source : 1975. Les canards de Ca Mao

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).