paré

paré (tableau rapide)
paré À l'abri du besoin, à l'abri ; prêt, à l'abri ; prêt ; avoir un alibi, être préparé ; préparé, sans danger ; être en règle, être à l'abri
fréquence 46

paré

& être paré ; être paré pour

Définition

À l'abri du besoin, à l'abri ; prêt, à l'abri ; prêt ; avoir un alibi, être préparé ; préparé, sans danger ; être en règle, être à l'abri

Citations
2008 À force de grimper les quinze étages de la tour à pied, Nedjma, ma meilleure copine et moi, on va bientôt être parées pour les championnats de France de varappe. source : 2008. Kiffer sa race
1914 –T'es paré ? demanda M. Bisto. –Barrons ! dit M. Choppet. Ils sortirent à deux minutes d'intervalle, transformés en fils de famille dont la sobre élégance attestait un atavisme de bourgeoisie parvenue. source : 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias
1925 Je vous dis que c'est l'occase, ce boulot-là et peinard et paré. La rue n'est guère passagère source : 1925. L'Equipe
1968 les faveurs d'Antoinette, un beau costard, des espadrilles japonaises… J'avais plus rien à espérer de mieux. J'étais paré ! source : 1968. Le terminus des prétentieux
1959 Nous sommes parés, dit-il en considérant son ouvrage, il peut pleuvoir, maintenant on ne risque plus rien source : 1959. La route mauve
1929 Avec les vingt francs du camarade Civrier, cela fait trente. On est paré source : 1929. Je suis un geux
xxx Quand je vois mon affure / Je suis toujours paré source : xxx. Chanson morale (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison
1915 Nous sommes « parés », mais nous continuons à courir aussi vite que nous le permettent les obstacles que forment devant nous les branches et les buissons. source : 1915. Les poilus de la 9e
1821 Est tu paré à piqueter une Rouillarde d'eau d'aff. source : 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1918 Rentré à Paris, il se croyait « paré ». source : 1918. Loin de la rifflette
1953 Il se leva doucement et alla à l'armoire le plus précautionneusement qu'il lui fût possible. Il y prit le revolver. Puis, pensant qu'il valait mieux avoir tous les atouts dans son jeu, il en tira la culasse. Il était paré. source : 1953. De la boue et des roses

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

lat. Paratus (BIOND) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).