languefrancaise.net

définition : merlan (depuis 1744)

merlan
Coiffeur, garçon coiffeur, perruquier, barbier

merlan (1744) #nom masc.

Coiffeur, garçon coiffeur, perruquier, barbier

↓ fréquence : 033 | registre ancien : 7 | registre moderne : 7

Citations
  • 1918 Comment, s'indigna le merlan, votre régiment n'est donc pas parti au front source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1948 Ce qui frappait à première vue c'était particulièrement ses cheveux d'un rouge sang de boeuf, avec une coiffure tout ce qu'il y a de compliqué, un monument capillaire. Le merlan n'avait pas volé son argent source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1911 Il y avait aussi Duvet-de-Brique, le Rouquin de Javel-les-Bains qui turbinait, en extra, le dimanche, comme gratte-lard, chez un merlan d'Arpajon… source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1953 En face, un coiffeur. Le merlan me coupe les douilles et me gratte la couenne. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1960 M'étant miré dans une glace, j'ai eu de la peine à me reconnaître. J'ai maigri considérablement et j'ai une barbe hirsute. Je réclame le merlan. source : 1960. Chass'bi

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1744 C'est la date à battre.
pour rappel : Journal de Barbier, 1744 (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1744 1864 1894 1899 1900 1901 1901 1901 1907 1910 1911 1917 1918 1920 1925 1927 1947 1948 1951 1953 1954 1954 1960 1960 1960 1967 1967 1969 1980 1981 1981 1997 2001 2007

Compléments