Définition de : taré

  • taré
    • ■ (historique) Qqun de déficient, d'handicapé, de mal conformé ; ■ pervers, individu dangereux, dépourvu de morale, débauché ; handicapé mental, dégénéré ; < ■ fou, inconséquent, idiot, imbécile ; excessif, déraisonnable ; ■ défectueux, de mauvaise qualité, mauvais ; incapable ; □ de fou (augmentatif de quantité, de qualité)
    • fréquence : 036
    • id : 25012

Définition

■ (historique) Qqun de déficient, d'handicapé, de mal conformé ; ■ pervers, individu dangereux, dépourvu de morale, débauché ; handicapé mental, dégénéré ; < ■ fou, inconséquent, idiot, imbécile ; excessif, déraisonnable ; ■ défectueux, de mauvaise qualité, mauvais ; incapable ; □ de fou (augmentatif de quantité, de qualité)

fréquence : 036
registre ancien : 2 registre moderne : 7

synonyme : imbécile, idiot, bête, qualité (de mauvaise)

Chronologie

1844 1846 1884 1902 1907 1919 1930 1932 1937 1948 1949 1954 1971 1972 1974 1974 1976 1976 1979 1980 1984 1984 1988 1995 1999 2002 2002 2007 2008 2009 2011 2011 2011 2012 2015 xxxx

Citations

  • 1932 Comme cette malheureuse s'acharnait à respirer malgré les coups que lui assénaient sans compter les deux brutes, ils avaient fini par l'étouffer entre deux matelas. Crime bestial accompli par des tarés qui ne disparaîtront du monde que grâce à l'eugénisme, qui est la plus utile des sciences, la science de la procréation sélectionnée. Ce ne sera que par elle seule que peu à peu on viendra à bout de cette race d'irresponsables tragiques… source : 1932. Le pourrissoir
  • 1999 J'sais pas, ils m'ont rendu taré, sans faire exprès c'est parti tout seul. Mais c'est sa faute. Il m'a provoqué comme si j'étais une baltringue, tu vois, en plus y avait des meufs qui me mataient. Franchement t'aurais eu un fusil, toi aussi tu l'aurais éclaté, j'en suis sûr. source : 1999. Boumkoeur
  • 1844 Je vois que nous allons dîner avec tout ce que Paris renferme d'hommes tarés source : 1844. Les vrais mystères de Paris
  • 1995 Dis à ce taré d'aller finir de bouffer aux cabinets. source : 1995. Les pieds-bleus
  • 1971 il y a aussi tous les maniaques de la chasse aux hommes. Les tarés qui jouissent sur un dossier ou pendant une filature. source : 1971. Les polices de la Nouvelle Société
  • xxxx « T'as rien dit sur nos trades ?, l'interroge Kerviel. Sinon je te pète la tête. » « C'est entre toi et moi, répond Moussa Bakir, il sait que tu fais une année de taré. » [14/02/2009] source : (notes personnelles)
  • 1984 Il traîne avec un taré qui s'appelle Baby, un Camourenais complètement frappadingue qui fait pas loin de deux mètres de haut source : 1984. Boulevard des allongés
  • 1974 Et dans le lot, il y a évidemment des tas de tarés qui battent les filles. Plus ils sont impuissants, et plus ils veulent les marquer. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1979 La réforme, ça n'était pas bien vu. « Il a été réformé… » Ça ne sonnait pas bien, les gens faisaient la gueule. « Il est taré, quoi… » source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.