Définition de : enfoncer

enfoncer (tableau rapide)
enfoncer ■ Tromper, duper, trahir, dénoncer ; ■ arrêter ; ■ mettre dans une mauvaise situation, mettre dans l'embarras (financier), faire perdre son argent à qqun, le dépouiller au jeu ; ■ faire du tort, charger, accuser, accabler ; punir sévèrement ; toujours critiquer qqun ; □ se tromper
synonyme emprisonner, duper, arnaquer, tromper, escroquer, accuser, médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique, puni, punir, sanctionné, sanctionner
fréquence 028

enfoncer

& enfoncer qqun ; □ s'enfoncer

v.tr.

Définition

■ Tromper, duper, trahir, dénoncer ; ■ arrêter ; ■ mettre dans une mauvaise situation, mettre dans l'embarras (financier), faire perdre son argent à qqun, le dépouiller au jeu ; ■ faire du tort, charger, accuser, accabler ; punir sévèrement ; toujours critiquer qqun ; □ se tromper IT : incarcerare

registre moderne : 4

Synonyme : emprisonner, duper, arnaquer, tromper, escroquer, accuser, médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique, puni, punir, sanctionné, sanctionner

Citations
1999 pour pouvoir lui répliquer qu'il devrait me soutenir plutôt que toujours m'enfoncer. source : 1999. Boumkoeur
1999 mon avocat commis d'office n'a rien pu faire pour minimiser ma peine. Le procureur m'a enfoncé. J'ai pris deux piges fermes. source : 1999. Boumkoeur
1828 il y a deux ou trois affaires que je reluque, nous les ferons ensemble, ça nous empêchera pas par après d'enfoncer les amis source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1828 Je vois votre affaire, ils vous ont enfoncé ? –Vous l'avez ma foi dit, mon brave monsieur, trois mille francs qu'ils m'ont pris source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1830 Vidocq sentit qu'il valoit mieux songer à se tirer d'affaire que de vomir des imprécations contre celui qui l'avoit enfoncé source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment (vol.1)
1830 Un nuit, dont il avoit passé la plus grande partie dans divers repaires, sans pouvoir enfoncer un seul voleur source : 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2)
1975 Les gosses, les mariages d'amour, y a pas mieux pour enfoncer une famille source : 1975. Edmée, la bague au doigt
1952 que le destin mette tant d'acharnement à enfoncer un seul type, c'était pas possible source : 1952. Rencontre dans la nuit
1971 On donne maladroitement la version policière des faits, on accuse Jaubert d'être un cogneur, on tronque les déclarations des témoins pour mieux l'enfoncer. source : 1971. Les polices de la Nouvelle Société
1930 Les témoins entendent tout ce que l'on dit et, à l'appel de leur nom, témoignent d'après ce qu'ils viennent d'entendre, pour ou contre l'accusé, selon qu'ils veulent l'enfoncer ou le sauver. source : 1930. La vie des forçats
1990 L'Identité judiciaire n'avantage personne. Elle n'enfonce personne non plus. source : 1990. L'étage des morts
1844 il s'enfonce s'il croit m'engager à manquer à mon service, bien au contraire ! source : 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire
1947 ils cherchent à l'accabler, à l'enfoncer, à le confondre par tous les moyens. source : 1947. Fleur-de-Poisse

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).