¶ cinéma

  • cinéma
    • En faire trop, affectation, simuler, exagérer volontairement, mentir, jouer la comédie, bluffer, faire un numéro, amuser le public par ses pitreries ; délirer ; en faire trop, de façon exagérément démonstrative ; simulation, qqchose de faux pour tromper ; se raconter des histoires ; s'imaginer à tort qqchose ; agissements ; ≠ authentique, sincère, non simulé
    • fréquence : 044
    • id : 14869

cinéma & du cinéma ; c'est du cinéma ; faire tout un cinéma ; faire tout ce cinéma ; faire son cinéma ; faire du cinéma ; faire un cinéma ; faire un cinéma de ; se faire son cinéma ; se faire du cinéma ; se faire un cinéma ; recommencer son cinéma ; de cinéma ; monter un cinéma à qqun ; ≠ sans cinéma ; pas du cinéma n.m.

Définition

En faire trop, affectation, simuler, exagérer volontairement, mentir, jouer la comédie, bluffer, faire un numéro, amuser le public par ses pitreries ; délirer ; en faire trop, de façon exagérément démonstrative ; simulation, qqchose de faux pour tromper ; se raconter des histoires ; s'imaginer à tort qqchose ; agissements ; ≠ authentique, sincère, non simulé

fréquence : 044
registre moderne : 5

synonyme : mentir, simuler, feindre, faux, bluff

Chronologie

1950 1953 1955 1955 1958 1960 1962 1967 1966 1969 1970 1970 1972 1973 1973 1974 1974 1975 1975 1976 1976 1976 1976 1977 1978 1979 1979 1979 1981 1982 1984 1985 1985 1987 1990 1995 1999 2002 2003 2003 2004 2006 2006 2011

Citations

  • 1955 ça avait du lui flanquer un méchant mal de tronche, parce que, par moments, elle portait ses mains à ses tempes ou sur son front, le sourcil drôlement virgulé, et ça n'était sûrement pas du cinéma. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 2011 Ça ressemble à la rébellion des jars, se planter face à l'ennemi en étirant le cou, en roulant des yeux censés être terribles, en montrant son envergure en caquetant très fort. Au début, une fois la peur passée, j'ai essayer de raisonner, d'expliquer que ce n'était pas la peine de faire tout ce cinéma source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
  • 1982 Les grands-mères pleurent sans bruit. Pas des larmes de cinéma. Non. Pas du bidon. source : 1982. La vapeur
  • 1969 Moi qui m'étais fait un cinéma de première en imaginant des chaînes, des boulets et tout le toutim, on me priait de bien vouloir me mettre à l'aise. source : 1969. L'humour dans les prisons
  • 1960 un jour au Tonkin, je lui ai monté un de ces cinémas ! Il en était sur le cul, le monoclé. –Ce n'était que du cinéma ? source : 1960. Les Centurions
  • 2003 Ce n'était pas du cinéma ; il chialait pour de bon ! C'était la première fois qu'elle le voyait pleurer source : 2003. La pharmacienne
  • 1970 Ça c'est le cinéma, au cas où un mouchard les guetterait dans l'ombre source : 1970. SAS - Amok à Bali
  • 1985 Il a du mal à conserver son sérieux. Il sait que Rocca est en train de « faire du cinéma » pour impressionner son client. Tout cela n'est que de la mise en scène source : 1985. Sûreté urbaine
  • 1995 Il a rien ce con, c'est du cinéma source : 1995. Les pieds-bleus
  • 1974 Au placard [mitard] tout prend d'étranges proportions. Chacun se raconte des histoires, se fait son cinéma et finit par y croire. source : 1974. Ancien détenu cherche emploi
  • 2006 Sans trop insister, les flics recommencent leur cinéma. Ils ne ferment que le Marine 1, à trois heures, ce qui ne me dérange pas. source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
  • 1973 C'est bon, ça suffit, arrête ton cinéma ! source : 1973. Le petit paradis
  • 1970 Difficile de situer exactement cette jeune femme. Elle pouvait dire la vérité comme faire du cinéma… source : 1970. Échelon de destruction
  • 1976 il se faisait du cinéma avec son flingue. Une fois ici, il n'a jamais sérieusement cherché à retrouver le délateur. source : 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
  • 1978 Y a certaines qui arrivent à se faire du cinéma, qui se font opérer à s'prendre pour femmes, bon, c'est très bien pour elles. Si elles prennent leur pied. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1977 Son seul amour, c'est sa bonne femme par correspondance. Tous les jours trois pages, et il ne la connaît même pas ! Y a des gars qu'ont besoin de se faire du cinéma. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
  • 1979 C'était bidon : il ne se passait rien. Rien du tout. Les anciens avaient monté le coup pour se foutre des bleus. Le cinéma ! Le cirque. Pour se marrer. source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<17 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.