enfiler

enfiler Pénétrer sexuellement, baiser, coïter, sodomiser
fréquence 46
synonyme baiser, coïter, baise, coït, pénétrer (sexuellement)

enfiler

& enf... ; s'enfiler qqun ; se faire enfiler ; s'enfiler

v.tr.

Pénétrer sexuellement, baiser, coïter, sodomiser ALL : begatten

registre moderne : 7

Usage : érotique, sexualité

13731.jpg: 326x425, 62k (10 juillet 2012 à 14h56)

1820 Malgré les soins de leurs mamans, / Combien de couseuses gentilles, / Plus d'une fois, par leurs amans, / Se font enfiler (bis.) leurs aiguilles. source : 1820?. L'intrigue au bordel
1785 Étant entré en rut après quelques tournées, ce nouvel Adonis se mit en devoir de m'enfiler en levrette, hennissant comme un cheval qui va saillir sa jument source : 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris
1789 me présentant les fesses, elle s'enfila elle-même en levrette pendant qu'Agathe (c'est son nom), lui chatouillait le clitoris et lui faisait des florentines les plus lascives source : 1789. La Messaline française, ou Les nuits de la duchesse de Pol.. Et aventures mystérieuses de la princesse d'Hé.. et de la ..(etc), dans L'Enfer de la Bibliothèque nationale
1738 mille gens m'ont dit qu'il n'aimait pas le con. / Au contraire, on m'a dit qu'il est de la manchette, / Et que, faisant semblant de le mettre en levrette, / Le drôle en vous parlant toujours de grand chemin, / Comme s'il se trompait, enfilait le voisin source : 1738. La Comtesse d'Olonne
1952 Tu sors le soir et tu vas enfiler n'importe quoi, les dominicaines derrière la chapelle de Matisse source : 1952. Une fille du tonnerre
1937 Mais la lutte antivénérienne représente économiquement l'urgence même, surtout aux époques de chaos, de panique, d'émeutes, où tout s'enfile à la sauvette, un coup dans le ventre ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1950 Tout en se tortillant sur la descente de lit, je sors mon paquet et, en deux coups de cuiller à pot, je l'enfile aussi sec, bille en tête source : 1950. Ainsi soit-il
1966 Je me répétais constamment : « Je ne suis pas jaloux… elle peut bien se faire enfiler par la terre entière, je m'en fous ! » source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
2001 Nous baisions tous les trois, les deux garçons m'enfilaient en même temps, l'un par la bouche, l'autre par le cul ou le con source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
2006 La chatte à l'air, les filles se couchent et se roulent sur la scène. Elles s'enfilent tout ce qu'il est raisonnablement possible de mettre dans un vagin. Des oeufs, des sifflets, des lames de rasoir, des tubes pour souffler les bougies source : 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1921 Il donnait un coup de queue pour l'enfiler et poursuivre l'oeuvre du baisage source : 1921. La femme aux chiens
1978 Il y a des mecs qui aiment bien voir un autre mec s'enfiler des chaînes, qui aiment bien lui foutre une chaîne dans le cul… source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1979 Vas-y mon cochon, enfile-moi par tous les trous… Ah, ma cochonne ! je vais t'ouvrir en deux ! source : 1979. Vive les vacances
1979 Pédé, il se serait bien fait enfiler par tout un régiment. source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).