saint-frusquin

saint-frusquin (tableau rapide)
saint-frusquin Tout ce que l'on possède (mobilier, vêtements, paquetage, etc.) ; capital, patrimoine, patrimoine, argent ; et tout le reste, et tout ce qui va avec
synonyme habit, vêtement, meuble/s, mobilier, etc.
date 1628
fréquence 24

saint-frusquin

& saint frusquin ; Saint-Frusquin ; Saint Frusquin ; et tout le Saint-Frusquin ; et tout le saint-frusquin

n.m.

Définition

Tout ce que l'on possède (mobilier, vêtements, paquetage, etc.) ; capital, patrimoine, patrimoine, argent ; et tout le reste, et tout ce qui va avec ALL : (das ganze bisschen Hab und Gut]

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : habit, vêtement, meuble/s, mobilier, etc. Famille : saint

Citations
1867 Avec ça, hurla le Doyen, que c'est du propre de prendre leur saint-frusquin à de pauvres diables qui ont bûché toute leur vie comme des nègres pour l'amasser ! source : 1867. Les Malfaiteurs
1969 –Du drap impeccable, des armes à la dernière mode, bien graissées, tout le saint frusquin du parfait fantassin… source : 1969. Perdus dans le djebel
1943 Vous pourrez la [lettre] faire analyser par tout votre saint-frusquin. Je vous paye des guignes si ce n'est pas de la cire source : 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1954 Le genre veuve obligée, de par sa profession, à parader coûte que coûte, ris donc Paillasse et tout le Saint-Frusquin source : 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1955 Un peintre, ex-Grand Prix de Rome et tout le Saint-Frusquin, pilier du Salon source : 1955. Les rats de Montsouris
1956 Ça, c'était de la pin-up, avec des brigidas comac, maquillage savant et tout le saint-frusquin source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1948 Il dit que c'est un vieux dure-à-cuire… qui a fait son temps… chez les zouaves… et qu'il leur en fait baver des ronds-de-chapeaux, avec toutes ses marches et tout le saint-frusquin ! source : 1948. Le client du Café du Commerce (Comédie en un acte pour jeunes gens)
1915 L'premier qui m'dérange, dit Moreau, j'y balance mon saint-frusquin d'ssus la gueule. source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1911 Ces cafards-là [abbé], je ne sais pas comment ils s'y prennent pour vous ramoner les loches, mais, il n'y a pas à dire, quand on est à cran et que ça vous jacte leur saint-frusquin, c'est le bon Dieu en veste de velours qui vous parle, qu'on dirait… source : 1911. Le journal à Nénesse
1909 ils se partagèrent les bijoux et le saint-frusquin du passager gobeur source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Argot, « habit », orig. incert., p.-ê. de frisque « pimpant » ou d'un dérivé du lat. frustulum « morceau, pièce » (Guiraud) ; n'est plus utilisé depuis le début du XVIIIe que sous la forme saint-frusquin → Saint, saint-crépin (GR) /

  • 1628 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).