Définition de : miches

  • miches
    • Fesses, postérieur, paire de fesses, fesse ; □ s'asseoir ; □ pincer les fesses ; □ donner un coup sur les fesses
    • fréquence : 034
    • id : 5716

miches & paire de miches ; miche (sing.) ; □ poser ses miches ; □ pincer les miches ; □ claquer les miches n.f.

Définition

Fesses, postérieur, paire de fesses, fesse ; □ s'asseoir ; □ pincer les fesses ; □ donner un coup sur les fesses

ALL : Gesäss
fréquence : 034
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : cul, fesses, postérieur usage : Argot du corps

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1875.

1898 1917 1937 1949 1950 1952 1952 1953 1953 1954 1956 1957 1960 1963 1965 1966 1968 1969 1974 1975 1975 1977 1979 1979 1981 1983 1985 1995 1999 2001 2003 2004 2007 2015

Citations

  • 1957 Une bath gonzesse a moins de chance de se faire pincer les miches que ma turne d'être bourrée de pièges à con [sa voiture était piégée avec une bombe]. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 2015 Une Africaine passe devant moi ; je me retiens de lui claquer les miches. D'ordinaire, je ne suis pas spécialement branché Blackettes mais les Africaines détonnent dans ce pays de culs plats source : 2015. Phi Prob
  • 1953 Elle est drôlement gironde, c'te frangine là. Mate un peu, elle a une petite paire de miches comme une pinson de six mois. –T'as raison, y leur manque que la parole. source : 1953. Misère du matin
  • 1983 Avec tes miches de rat qu'on dirait des noisettes source : 1983. Morgane de toi
  • 1937 Quand tes maîtres juifs, la prochaine fois, te donneront l'ordre de leur passer une fière languetouse dans le creux des miches source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1937 comment qu'elles se marient aux Juifs ! et à toute berzingue ! et tant que ça peut ! et plein les miches ! source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1968 je ne pus résister au plaisir, sous prétexte d'un brin de conduite, de lui savater les miches source : 1968. Le terminus des prétentieux
  • 1950 On ne vit pas d'air et, tant qu'à faire, quand on a la miche aguichante, autant savoir en tirer parti source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1950 Une femme, c'est une paire de miches source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1969 on lui aurait sifflé « pan, pan » au ras des miches ou des oreilles source : 1969. Au décarpillage
  • 1898 Qu'au régiment, on appelle « miche » c't'objet possessif, vu que c'est formulé comme chez le boulanger, et que notre cantinière, qu'est bien avantageuse sous ce jour-là […] elle s'a nommé Bellemiche de père en fils, rapport à c't'occasion. source : 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série)
  • 1965 Ils m'ont réveillé dans leur campement, avec une piquouse dans les miches. source : 1965. Le Tigre entre en piste

<12 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1875 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.