Définition de : du coin de l'oeil

  • du coin de l'oeil
    • À la dérobée, discrètement, sans avoir l'air de le regarder ; de ce qu'on garde à l'oeil
    • fréquence : 026
    • id : 54343

du coin de l'oeil & regarder du coin de l'oeil ; lorgner du coin de l'oeil ; guigner du coin de l'oeil locution

Définition

À la dérobée, discrètement, sans avoir l'air de le regarder ; de ce qu'on garde à l'oeil

fréquence : 026
registre ancien : 3 registre moderne : 3

Chronologie

1790 1840 1861 1889 1926 1929 1932 1932 1935 1937 1948 1953 1953 1954 1958 1967 1969 1976 1981 2001 2006 2008 2011 2011 2011 2015

Citations

  • 1790 Y a bien quelques meurs de faim qui s'approchent & qui vous r'luquent les tetons du coin de l'oeil ; mais ils n'ont pas l'sou dans leur poche, &, comme dit le proverbe, ils n'foutront pas les premiers, oui. source : 1790. C'est foutu, l'commerce ne va pas
  • 1967 Il se tritura les méninges toute la nuit, tout en surveillant Louis d'Or du coin de l'oeil, le pétard à portée de main. source : 1967. Raymond la Pente
  • 1954 Il m'a surveillé du coin de l'oeil, l'air bien alléché, puis il s'est effacé un peu et a torchonné une table en matière d'invite. source : 1954. Les portes de l'aventure
  • 2011 En tout cas, on les surveille tout le temps du coin de l'oeil. Pour notre propre bien. source : 2011. La nuit du vigile

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.