languefrancaise.net

Coin

coin 135
Endroit, emplacement ; ce qui est à proximité, environs, pas loin, ici, d'à côté, proche ; ici ; □ être des environs, de la région, être familier du lieu ; □ de partout ; □ partout, de façon disséminée ; □ endroit isolé, perdu ; □ endroit dangereux, exposé ; □ endroit intéressant, profitable ; bon endroit où pêcher ; à l'écart des autres, là où on est (par opposition aux autres)
aux quatre coins 044
Partout, à différents endroits (idée de dispersion, d'éparpillement) ; de partout
en boucher un coin 040
Étonner, surprendre fortement, stupéfier, épater positiviment, ébahir, déconcerter ; faire taire brusquement et qqfois battre, mettre à la raison ; ça le surprend beaucoup ; être positivement étonné
du coin de l'oeil 031
À la dérobée, discrètement, sans avoir l'air de le regarder ; de ce qu'on garde à l'oeil
coin de la gueule 019
Tête, figure, visage, ou autre par extension (quand on parle de donner, de recevoir un coup de poing, un obus, etc. ; quand on parle du port de la casquette)
à tous les coins 010
Partout, de partout ; en cachette, de façon dissimulée
à tous les coins de rue 010
Partout, d'un accès facile (dans la ville) ; ≠ pas partout (rare)
blague dans le coin 008 1859
Sérieusement, blague à part, plaisanterie à part, honnêtement, sincèrement, certainement ! oui !
au coin d'un bois 005
Pour exprimer un lieu retiré et dangereux ; comparatif (de : prendre) ; formule pour évoquer une attaque surprise ; gueule effrayante (de criminel)
coin 005
Espace de travail du/de la prostituée de rue ; □ prendre la maîtrise d'un coin, d'un endroit où l'on se prostitue
sur le coin du nez 001
De qchose de subi, de pénible