dégoûtant

dégoûtant (tableau rapide)
dégoûtant Personnage malhonnête, coquin ; immoral, injuste, révoltant ; terme de mépris ; d'un érotomane, d'un paillard, d'un vieil homme vicieux
fréquence 25

dégoûtant

& vieux dégoûtant

n., adj.

Définition

Personnage malhonnête, coquin ; immoral, injuste, révoltant ; terme de mépris ; d'un érotomane, d'un paillard, d'un vieil homme vicieux

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Citations
1925 C'est dégoûtant… Penser que tant de braves femmes, qui se sont vraiment dévouées dans les ambulances et les hôpitaux, n'ont pas obtenu quoi que ce soit source : 1925. Mon curé chez les pauvres
1931 Tu n'es qu'un dégoûtant, un bon à rien, Milo source : 1931. Coeurs féroces... Amours farouches - Roman du milieu (chez les gangster de France)
1918 j'avoue : c'est vrai que j'voulais forcer c't' armoire. –Mais c'est dégoûtant ! Mais tu te conduis comme un pignouf !… source : 1918. Au seuil des guitounes
1915 Dès que les Français ils deviennent soldats, ils se conduisent comme des dégoûtants ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1933 C'est un homme marié, père de famille ; sa femme est encore enceinte. Il a vraiment du toupet de courir après moi. Mais les hommes sont si dégoûtants ! source : 1933. Puberté. Journal d'une écolière
1953 Ce vieux dégoûtant qui reçoit chez lui des jeunesses… On sait pas c'qui fabrique avec elles, mais sûr que c'est pas joli ! source : 1953. Prosper en croque
1903 C'est dégoûtant qu'on laisse rentrer ici des salauds comme ça source : 1903. Les enracinées

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).