as

as (tableau rapide)
as (aviation) Aviateur heureux dans ses duels avec l'ennemi célèbre (qui a descendu X appareils ennemis), excellent pilote d'avion ; aviateur plus fort qu'un as
synonyme aviateur
fréquence 30

as

& as de la chasse ; tableau des as ; as des as ; superas

n.m.

(aviation) Aviateur heureux dans ses duels avec l'ennemi célèbre (qui a descendu X appareils ennemis), excellent pilote d'avion ; aviateur plus fort qu'un as ANG : fine man, applied especially to an aviator ; aviator (who has brought down at least five enemy aeroplanes), (not French equivalent)

registre ancien : 4

Famille : as (premier) Usage : militaire, guerre, aviation, hélicoptère

36162_deux_as_disparus_la_guerre_aerienne_1918.jpg: 558x768, 132k (17 septembre 2019 à 22h26)

1943 Les jeunes, les débutants, eux, sont médusés. –Quel type ! –C'est vraiment un as ! Il y tâte ! –Oh ! regarde cet immelmann. C'est tapé ! source : 1943. Batailles dans le ciel
1919 hangars d'avions abritant quelques escadrilles, dont celle des Cigognes, que commande l'as des as, le capitaine Guynemer source : 1919. Les cuistots du Moulin de Laffaux
1918 Le Nieuport a pu rentrer indemne, mais le Boche s'est écrasé au sol. On croit que c'est Baldamus, l'as de la Champagne. source : 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Le pilote qui avait abattu cinq Boches était déclaré « as » jusqu'à la fin de -17, où le commandement décida de réserver ce nom aux chasseurs qui auraient dix pièces à leur actif. As était usuel avant de devenir militaire, et c'est au langage des sports que le prit Daucourt, moniteur à l'école d'aviation de Pau pour désigner ses meilleurs élèves. (hippisme, canotage). (Esnault1919)

  • « l'aviateur Daucourt, moniteur à l'école de Pau, l'ayant employé pour désigner ses meilleurs élèves, ce serait l'origine de la fortune du mot dans l'aviation » (Interm. des chercheurs, etc., 20/12/1916 cité par (Esn1918). En fait, « notre métaphore n'est pas issue de l'as des cartes, mais de l'as des dés, qui, lui, vaut toujours l'unité. Et c'est l'idée de numéro 1 qui est essentielle » (Esn1918)
  • Pour être un as de la chasse, il faut, réglementairement, avoir abattu (...) cinq appareils ennemis ; il faut de plus que ces appareils, sauf les drachen, soient tombés dans nos lignes. À ces conditions, l'aviateur a le droit de figurer au communiqué. Le tableau des as les classe suivant le nombre de leurs victoires, et le premier de ce tableau est l'as des as ; ce fut, jusqu'à sa fin glorieuse, l'héroïque Guynemer. (Dech1918)
  • terme emprunté à la cavalerie (Dauzat1918)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).