Définition de : faire suisse

faire suisse

& faire Suisse ; en suisse ; en Suisse ; boire en suisse ; boire en Suisse ; boire avec son Suisse ; consommer en suisse

locution

Définition

Seul, sans partager, sans compagnie : boire, manger seul, se faire plaisir, se traiter seul et sans partager ; faire qqchose égoïstement, sans partager, de son côté ; ouvrier qui boit seul et ne fraternise pas

registre ancien : 6 registre moderne : 6

Synonyme : boire, offrir à boire, seul, solitaire, misanthrope, égoïste, sans humanité

Chronologie

1861 1861 1863 1886 1888 1894 1897 1900 1901 1901 1905 1907 1911 1915 1935 1947 1950 1952 1953 1953 1954 1955 1955 1956 1960 1960 1960 1977 1979 1981 1984 1989

Citations
1955 ce soir c'est mon anniversaire et je me noircis en suisse. C'est mon droit, non ? source : 1955. Mollo sur la joncaille
1935 Est-ce que Cosquer voudrait faire suisse avec sa poule ? Il en a le droit, incontestablement, car elle appartient à qui l'a dégottée source : 1935. Mer Noire
1960 Il l'a à la caille depuis tout à l'heure cézigue ! Depuis l'apéro que ce salingue a été se jeter dans le col, en suisse source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1960 Glinglin grimpe immédiatement avec une grosse brune. […] Pour ne pas laisser Zinzin [sic] consommer en suisse j'embauche aussi une petite blonde. source : 1960. Chass'bi
1954 Hé ! Dussèche, protesta le clochard, tu écluses en Suisse, à c'tte heure ? source : 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1950 c'est pas une invite à se faire risette à la braguette, à se palucher en Suisse. J'en suis pas pour les satisfactions solitaires source : 1950. Ainsi soit-il
1952 Y monte à la plaine, en suisse. source : 1952. Émile et son flingue
1861 Il faut bien se garder de se traiter seul et de faire suisse, selon l'expression des militaires, qui regardent cette manière d'agir comme une grande faute. source : 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire
1863 Un tel, dira de celui auquel on demande les motifs de cette réprobation générale, ne m'en dites rien ; il fait suisse. Ce mot est sans réplique ; à la caserne, il équivaut à une injure indélébile. Faire suisse, c'est vivre seul, mesquinement, en égoïste source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1863 Faire suisse, est une insulte si grave, que lancée obstinément à la tête d'un troupier, elle le force, ou à renoncer à ses habitudes ou à changer de compagnie. source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1863 il n'avait jamais fait suisse. À ce sujet, il disait souvent : « Plutôt que boire seul comme un Auvergnat mal-appris, je préférerais trinquer avec mon képi […] » source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
1905 J'ai du bon à boire et ça m'ennuie de faire suisse source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
1861 Un soldat qui sort seul, qui boit seul, est déshonoré aux yeux de ses camarades, on dit qu'il fait suisse… Dire à un soldat : Tu fais suisse, est une mortelle injure. source : 1861. Le fantassin (Profils miltaires), dans Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval
1911 Tout de même, monsieur l'avocat, ce n'est pas tout ce qu'il y a de plus girofle, pour un zig rigolo comme votre serviteur, que d'être bouclé dans cette calijatte, à faire suisse du matin au soir source : 1911. Le journal à Nénesse
1953 Mettez-moi quand même un cognac et prenez quelque chose avec moi, je n'aime pas boire en Suisse ! source : 1953. Prosper en croque
1956 Je suis triste à la pensée de cette paëlla que je viens de tortorer en suisse alors que le Gros bouffe peut-être avec les anges… source : 1956. Fais gaffe à tes os
1947 Il n'avait comme idées générales que des clichés empruntés aux journaux du temps. Tout le monde le tenait donc un peu à l'écart, mais comme il aimait manger, boire et fumer en Suisse, il s'en trouvait fort bien. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<17 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Faire suisse : boire seul, sans inviter ses camarades, à la manière des Suisses de la garde royale qui préféraient pourtant se régaler en compagnie. Infâmant dans le milieu des casernes (voir aussi : boire avec son suisse) (SAINXIX)
  • Sens moderne de « boire seul » semble dater de la 2e moitié du XIX avec expressions dérivées ; avant, signifie : boire beaucoup (se trouve chez Montaigne (sous la forme : boire à la Suisse) et Du Bellay) ; origine obscure mais on pense qu'il s'agit d'une allusion aux soldats suisses engagés dans armée française (MCC)
  • Argot militaire (Merlin1886-1888)
  • Longue citation dans Camus1863 p. 276 (gb)
  • Cité dans (GR), ce sens pas daté (citation : faire suisse : Allais, l'Affaire Blaireau ; en suisse : Bernanos, Journal d'un curé de campagne) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).