caner

caner (tableau rapide)
caner Avoir peur, reculer, abandonner, être lâche, ne pas oser, refuser un défi, perdre courage, abandonner par peur, céder, faiblir ; refuser (de travailler) ; (abandonner en cours de route) ; ≠ ne pas avoir peur
synonyme peur, avoir peur, craindre
date 1821
fréquence 37

caner

& canner ; ≠ ne pas caner

Définition

Avoir peur, reculer, abandonner, être lâche, ne pas oser, refuser un défi, perdre courage, abandonner par peur, céder, faiblir ; refuser (de travailler) ; (abandonner en cours de route) ; ≠ ne pas avoir peur ANG : to refuse a challenge

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : peur, avoir peur, craindre

Citations
1895 Ah ! oui, elle est chouette, leur résistance. Les cochons ! Au premier pantalon rouge, ils ont cané… M… ! j'en veux plus de leurs syndicats de malheur ! source : 1895. En plein faubourg
1882 Je ne pouvais pas « caner » pourtant. Je pris mon courage à deux mains et je traversai la longue salle source : 1882. Paris horrible & Paris original
1886 l'existence du souteneur en dépendait : luxueuse si la fille rendait, médiocre ou décharde si elle cannait source : 1886. Paris oublié
1938 Il renonce, il cane, il perd pied source : 1938. Moi, un nain
1899 chacun reçut 6 francs, sauf Chottin « qui avait canné » et n'avait fait que le guet source : 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime
1955 il marche ou il cane ? source : 1955. Du rififi chez les hommes
1925 Moi, songeait l'abbé Pellegrin, je canne quand il me vient à l'idée de leur faire l'éloge de la pauvreté source : 1925. Mon curé chez les pauvres
1890 l'ouvrier qui ne cane pas devant le turbin source : 1890. Biribi
1917 On est des types à culot, nous aut'es ; on n'a pas cané pour porter la croûte aux copains !… Faudrait tout d'même pas qu'on s'fasse tuer. source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Peut venir de canis = chien, pour évoquer l'idée de fuite rapide (AYN) / De cane, faire la cane «se sauver, faire le poltron», au XVIe et XVIIe (GR) / Vient de faire la cane, càd baisser la tête comme une cane dans l'eau, qui se trouve dans Rabelais et Montaigne (Dech1918) /

  • 1821 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).