bignole

bignole (tableau rapide)
bignole Concierge, gardien(ne) d'immeuble ; (concierge d'hôtel ; sentinelle?)
synonyme concierge, portier
date 1934
fréquence 29

bignole

& bignolle

n.

Définition

Concierge, gardien(ne) d'immeuble ; (concierge d'hôtel ; sentinelle?)

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : concierge, portier

Citations
1952 Qu'est-ce qu'ils savent faire ? Interroger les bignolles. Les « policiers » c'est entièrement fabriqué dans la cervelle de vieilles filles qui n'ont jamais vu une paire de menottes source : 1952. Une fille du tonnerre
1937 par les ragots interminables, leur mesquinerie délirante « ménagère », « l'espionnite des bignolles », la rage, l'hystérie de tout médiocriser, de tout juger, de tout ravaler au plus bas source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1937 C'est vous dire que je suis bignolle, pas délicat pour un rond source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1998 et c'est tout de même mieux qu'il fasse d'emblée copain-copain avec le bignole. source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
2009 On a fait tout l'immeuble, personne n'a rien vu ni rien entendu. –Y compris le gardien ? reprit Boitel. –Il n'y a plus de bignole depuis une dizaine d'années source : 2009. Sang d'encre au 36
2012 la tenancière du tabac aurait fait une excellente « bignole », avec le talent qu'elle mettait à épier, pister, surveiller et, corollaire fréquent, colporter les ragots. Pour un enquêteur, elle était une auxiliaire inestimable. source : 2012. Des clous dans le coeur
1965 J'ai éclaté de rire, pour faire croire à la fille que je venais d'en raconter une bien bonne au bignole. source : 1965. Le Tigre entre en piste
1963 La bignole pensait à un jeune homme qui va faire une demande en mariage ou souhaiter la fête à sa tante source : 1963. Satan est là

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

BIGNOLLE, subst. fém. A. ,,Agent de la Sûreté`` (A.-L. DUSSORT, Des Preuves d'une existence, 1927, dép. par G. Esnault, 1938, p. 32). B. Arg. ,,Concierge`` (J. LACASSAGNE, L'Arg. du « milieu », 1935, p. 20) : En arrivant rue Elzévir, quand je suis repassé devant la loge, la bignolle elle m'interpelle : Hé dis donc! CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 209. Orth. Écrit bignole dans J. LACASSAGNE, op. cit. ÉTYMOL. ET HIST. 1. 1927 (A. DUSSORT, addenda, p. 30, apportés par ce détenu à SAINÉAN, Lang. parisien du XIXe S. cité par SAIN. Sources t. 3, p. 30 : Pour désigner un agent de la Sûreté, on dit : bourre, maton, matuche, matelot, bignolle, condé, etc.); 2. 1934, date donnée par ROB. Suppl. et ESN. 1966, sans attest.; 1935 bignole (J. LACASSAGNE, op. cit., p. 20 : Bignole. Concierge argot parisien); 1936 bignolle, supra ex. Issu de l'ang. bignolle « qui louche » (VERR.-ON.), déverbal de l'ang. bignoler « bigler, loucher, lorgner », p. ext. « examiner attentivement autour de soi, regarder d'une façon insolente ou indiscrète » (Ibid.) lui-même dér. de bigner « regarder » (VILLON, Ballades en jargon, éd. Lanly, V, 21 : Bignez la mathe sans targer). Bigner est prob. à rapprocher de guigner* regarder de côté, d'où les formations parallèles guignolle « gendarme » (DELVAU, v. FEW), guignol « id. » (v. FEW), v. guignol et FEW t. 1, p. 629 b et t. 17, p. 591a. (tlfi:bignole) /

Du mot régional bignolle « qui louche » (Anjou), de bignoler, lui-même de bigner « regarder » (Villon). Selon A.L. Dussort (Des preuves d'une existence, 1927, in T.L.F.), bignole aurait signifié dans la langue des détenus « agent de la Sûreté » (GR) / Issu de l'ang. bignolle « qui louche » (VERR.-ON.), déverbal de l'ang. bignoler « bigler, loucher, lorgner », p. ext. « examiner attentivement autour de soi, regarder d'une façon insolente ou indiscrète » (Ibid.) lui-même dér. de bigner « regarder » (VILLON, Ballades en jargon, éd. Lanly, V, 21 : Bignez la mathe sans targer). Bigner est prob. à rapprocher de guigner regarder de côté, d'où les formations parallèles guignolle « gendarme » (DELVAU, v. FEW), guignol « id. » (v. FEW), v. guignol et FEW t. 1, p. 629 b et t. 17, p. 591a (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).