¶ se tenir les côtes

  • se tenir les côtes
    • Rire, rire fort
    • fréquence : 032
    • id : 16295

se tenir les côtes & s'en tenir les côtes ; il se tient les côtes ; rire à se tenir les côtes ; se tenir les côtes de rire locution, gestuel/corporel

Définition

Rire, rire fort

ANG : he is laughing heartily
fréquence : 032
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : rire, s'amuser

Chronologie

1832 1861 1862 1863 1887 1889 1898 1899 1901 1902 1911 1912 1915 1916 1919 1922 1926 1927 1927 1927 1927 1930 1932 1939 1952 1955 1958 1979 1982 1987 1995 2004

Citations

<8 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

CÔTÉ, subst. masc. Loc. Rire à se tenir les côtés. Rire aux éclats (cf. MÉRIMÉE, Carmen, 1847, p. 51). Se montrer du côté gauche (au fig.). Offrir un aspect peu engageant, se détourner. Ainsi le Christ a voulu (...) à combien de saints et de saintes ici-bas ne se montrer que du côté gauche (CLAUDEL, Poèmes guerre, 1916, p. 547).

RIRE1, verbe Se tenir les côtes de rire. Rire démesurément. Rouletabille et moi nous n'en pouvions plus et nous nous tenions les côtes de rire (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 64).

  • Cité dans (GR), non daté (citation : Roger Naim, l'ère des truands) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.