¶ tortorer

  • tortorer
    • Manger ; (cuisiner, préparer le repas)
    • fréquence : 027
    • id : 3561

tortorer & torterer

Définition

Manger ; (cuisiner, préparer le repas)

fréquence : 027
registre ancien : 9 registre moderne : 8

synonyme : manger, nourrir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1866.

1872 1872 1876 1889 1889 1890 1891 1894 1900 1901 1901 1901 1905 1907 1911 1920 1921 1930 1951 1953 1955 1956 1960 1975 1981 2007 xxxx

Citations

  • 1955 On avait gentiment tortoré avec Milou et à la fin, on avait invité Marco à venir se jeter une Vieille Cure derrière la cravatte [sic], avec nous. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1955 Gaby était dans le cabinet de toilette, en train de se refaire une façade. On l'a arrachée au cold-dream et au rouge baiser pour l'envoyer rapide dans la cuisine nous tortorer un rien de reconstituant et, en l'attendant, on s'est remis au Cinzano-gin. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1955 Gaby m'avait tortoré une de ces portions de frites champion pour accompagner l'oiseau. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1890 Chacun, en silence, tortore son bricheton jusqu'à la dernière miette source : 1890. Biribi
  • 2007 Je mets à profit le laps de temps de turbinage intensif de mon collègue, pour aller tortorer un bout chez ma vieille branche de Pepone. source : 2007. La gigue des cailleras
  • 1956 Je suis triste à la pensée de cette paëlla que je viens de tortorer en suisse alors que le Gros bouffe peut-être avec les anges… source : 1956. Fais gaffe à tes os

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Tordre et avaler (AYN) / Du provençal tourtoura « tordre » → Tortiller (GR) /

  • 1866 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.