rouille

rouille (tableau rapide)
rouille Bouteille, bouteille de vin, et spécialement bouteille de champagne ; qqchose à boire
synonyme bouteille
date 1836
fréquence 28

rouille

& coup de rouille

n.f.

Définition

Bouteille, bouteille de vin, et spécialement bouteille de champagne ; qqchose à boire

registre moderne : 8

Synonyme : bouteille Morphologie : apocope Usage : alcool, ivrognerie, boire

Citations
1955 des oeufs au bacon, une salade d'endives et un pot de confiture de fraises. Sans oublier une quille de Châteauneuf et une rouille de brut. source : 1955. Mollo sur la joncaille
1955 Marion, toute froufroutante et concurrençant les oiseaux, rayon babil, déboucha la rouille source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1952 J'en profite pour poser la question de confiance au taulier. C'est moi qui commande : une thune par rouille, ça va ? source : 1952. Mon taxi et moi
1872 Je billanche la rouille [litre de vin] à la sorgue. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (4)
1956 Je suis barbouillé comme si j'avais fait une java monstre… –Vous auriez pas une lichette à boire ? je demande au vieux violoniste. Il me dit : –Quoi ? –Boire… Un drink ! Un glass ! Un coup de rouille ! source : 1956. Fais gaffe à tes os
1976 Le concurrent placé face à la cible avait encore droit à son lancé et, s'il rebelotait du huit, la rouille de champagne exposée sur le petit frigidaire lui revenait. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
1976 Ce dernier avait porté près du lit une rouille de whisky et un verre. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
1963 du cidre et une rouille de bourgogne bien poudrée et prometteuse source : 1963. Satan est là

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Abrév. de rouillarde (MCC) / Abrév. de rouillade, 1800, altér. de rouillarde (GR) / Apocope de rouillarde (George, FM48) /

  • XIXe (MCC) / 1836 (GR) / 1836 Vidocq (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).