un point c'est tout

un point c'est tout (tableau rapide)
un point c'est tout ■ Formule de conclusion affirmative péremptoire, autoritaire, fataliste : c'est tout, rien d'autre ; c'est comme ça, ce n'est pas autrement, ce n'est pas discutable ; ■ et rien d'autre, pas plus
date 1902
fréquence 29

un point c'est tout

& un point, c'est tout

locution

Définition

■ Formule de conclusion affirmative péremptoire, autoritaire, fataliste : c'est tout, rien d'autre ; c'est comme ça, ce n'est pas autrement, ce n'est pas discutable ; ■ et rien d'autre, pas plus

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Citations
1954 Nous faisons ce qu'on nous dit de faire, un point c'est tout ! source : 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless)
1958 Tu ouvres ton album tous les trente-six du mois pour le regarder : un point, c'est tout ! source : 1958. Millionnaires en herbe
1963 Vous êtes bien d'accord : pour trouver un mari, il n'y a pas trente-six moyens, il faut fréquenter des garçons, un point c'est tout. source : 1963. Les perles de Vénus
1917 Cette nuit, je me dorlote : un point, c'est tout. Une alerte ? Ah ! non, la paix ! source : 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse)
1918 Alors tu plais ; un point c'est tout. Suffit qu' t' ouvres une porte et qu' tu fasses un sourire pour qu'on t' fasse risette en réponse. source : 1918. Au seuil des guitounes
1921 Le Montgirmont a lancé des fusées vertes ; les 75 ont aboyé cinq minutes… Un point, c'est tout. source : 1921. La boue
1994 On arrivera quand on arrivera, un point c'est tout ! source : 1994. Manu. Le danger public
1928 –Non, mais quoi !… Alors, ça va être tous les jours que tu rouspèteras… Je te paye ta camelote au prix du vieux mérinos, un point, c'est tout… source : 1928. La racaille
1928 Non, mais tu commences à me courir, toi avec ta gosse !… Ferme ta gueule, et mets-y un bouchon à l'émeri, un point c'est tout, le frère Mironton… source : 1928. La racaille
1911 On ne te retient pas, brave ouverrier… Seulement, je t'avertis, ni vu ni connu, je t'embrouille… Entre nous, maintenant, mon petit honnête homme, un point, c'est tout… Mettons les volets et bloquons… source : 1911. Le journal à Nénesse
1953 Il en avait pourtant demandé un nombre incalculable de fois à la tôlière. Celle-là, elle était bonne pour encaisser le pèze. Un point, c'est tout. source : 1953. De la boue et des roses
2011 Le règlement dit aussi qu'on doit empêcher les jeux de balles […] même là où les voitures n'ont pas accès. C'est comme ça, un point c'est tout. source : 2011. La nuit du vigile

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Produit de l'influence grandissante et abusive de l'écriture sur la langue ; sévit dans le style oral depuis au moins 1902 (Esnault1919)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).