pépie

pépie (tableau rapide)
pépie Soif, avoir soif, aimer boire, donner soif
synonyme soif, avoir soif
fréquence 27

pépie

& avoir la pépie ; avoir une pépie dans le gosier ; donner la pépie ; flanquer la pépie ; ficher la pépie

n.f.

Définition

Soif, avoir soif, aimer boire, donner soif ALL : durstig sein

registre ancien : 6 registre moderne : 5

Synonyme : soif, avoir soif

Citations
1935 Ils nous gratifient du trop-plein de leurs arrosages quand on a la bouche sèche, une pépie dans le gosier. source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
1927 C'est pas tout ça […] mais j'ai la pépie et la dent source : 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1927 tous ces événements m'ont donné la dent et la pépie. J'espère qu'on trouvera dans les environs un bath restaurant où nous pourrons récupérer des forces source : 1927. Les Pieds Nickelés au far-west, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1925 je mangerai des deux, car j'ai une de ces dents… Mais j'ai la pépie aussi source : 1925. Mon curé chez les pauvres
1857 le fameux proverbe cité par Balzac dans la Comédie humaine : La pépie vient en mangeant. source : 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale
1863 Avant tout, donnez-moi un verre de vin, car je sens les premiers symptômes de la pépie source : 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique
2007 J'ai guerroyé pied à pied contre la pépie, modestement armé d'une provision de bière de marques multiples. source : 2007. La gigue des cailleras
1909 c'est qu'il ne nous reste plus rien à becquoter ni à licher… Et j'ai une de ces pépies, je ne vous dis que ça source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

La pépie est une maladie de la langue des oieseaux qui les empêche de manger mais non de boire (Petit Larousse) ; signifie dans le peuple : avoir soif (GIR-BIS) / Maladie qui atteint la langue des oiseaux ; métaphore déjà au XVe (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).