pépère

pépère (tableau rapide)
pépère Mélioratif : bien, intéressant, de qualité supérieure, beau, gros, riche, important, intense, fort, gros, brave, qui sort de l'ordinaire ; gros, lourd, imposant
synonyme bien, bon, gros, gras, ventru, obèse, très bien, de qualité supérieure, excellent
date 1914
fréquence 26

pépère

& pèpère

adj.

Définition

Mélioratif : bien, intéressant, de qualité supérieure, beau, gros, riche, important, intense, fort, gros, brave, qui sort de l'ordinaire ; gros, lourd, imposant ALL : grossartig / ANG : large, big

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : bien, bon, gros, gras, ventru, obèse, très bien, de qualité supérieure, excellent Morphologie : dissyllabique

14383.jpg: 700x469, 75k (24 août 2012 à 13h54) 14383_cadenas_pepere.jpg: 374x600, 124k (17 février 2018 à 17h25) 14383_il_est_pepere.jpg: 388x600, 98k (25 février 2019 à 02h51) 14383b.jpg: 451x700, 92k (06 mai 2015 à 12h47)

Citations
1957 Et d'ici là j'espère avoir un dossier pépère sur les activités de Ralph Miller. source : 1957?. Dix ans de frigo
1957 Je glisse ma pogne dans la fouille de mon grimpant et j'en sors un rouleau pépère de fafiots de un dollar. source : 1957?. Dix ans de frigo
1925 Mes enfants, j'ai fait une soirée pépère ! Tu parles d'un bon gros, le vieux que vous avez vu, un Belge ! Il m'a lâché cent francs pour une heure ! source : 1925. La bonne vie
1925 Au bout d'un mois j'étais à l'hostau avec un ulcère variqueux pépère ! source : 1925. La bonne vie
1925 je te les ai nippées à la Parisienne des pieds à la tête, et des dessous pépères ! source : 1925. La bonne vie
1937 Le cinéma, toujours si éminemment juif, devait nous donner pour la circonstance, quelques œuvres très probantes, très remarquables, une apologie du Juif extrêmement pépère source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1937 Si les Allemands avaient gagné […] la guerre de 14, eh bien les Français du sol, ils en auraient joliment joui ! ils auraient pris leur pied pépère avec les Fritz source : 1937. Bagatelles pour un massacre
1925 Il y en a vingt dans le diocèse qui sont plus pépères… Je veux dire plus dignes de votre attention source : 1925. Mon curé chez les pauvres
1917 Ce fut la corvée de jus qui me découvrit. L'homme qui marchait en tête poussa un cri de surprise : –Eh ! Bernard ! regarde s'il est pépère celui-là ! […] –C'est un maous ! dit-il en m'évaluant d'un regard admiratif source : 1917. Mémoires d'un rat
1915 –Pour moi, dit Gaspard, tâche equ'ça soye pépère. Une entrecôte, pis qui s'pose là ! source : 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard
1914-1919 Lever 9 heures. Plumard pépère. C'est la première grasse matinée que je fais. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1914-1919 Préparation d'artillerie intense, à ce point que je ne crois pas en avoir encore entendu d'aussi pépère. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
1953 C'est ça le pot. Pas de flics, pas de concierges, personne dans la turne. Et la porte alors ! Un vrai biscuit, crac ! et on a été dedans. Pépère. J'ai jamais rien vu de si beau. source : 1953. De la boue et des roses
1953 J'ai donc fait un repas de roi, j'ai pris une carrée pépère près des Invalides et j'ai pioncé comme un bienheureux. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<14 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

À l'instar des robustes pères de famille de la territoriale ; entendu pour la première fois -Ménilmontant - comme adj. au début de 1914 (Dauzat1917MdF) / entendu dans les premiers mois de 1914 comme adj. (Ménilmontant) ; subst. devenu adj. (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

  • 1914 (Dauzat1917MdF)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).