déglingué

registre moderne : 5 fréquence : 34

déglingué

adj.

■ Déchiré, cassé, en mauvais état, abîmé, endommagé, malade, détraqué ; ■ (moralement) fou, pervers

Synonyme : cassé, endommagé, abîmé

Famille : gling-

2003 Il filme à peu près tout. Documentaire déglingué et chaleureux sur les gens de peu 2003. Canard enchaîné 1891 Un fouitenard déglingué aux gambettes, des pelures dépenaillées, ça y était égal 1891. Confrontation - Etudes d'argot, dans La Chair 2015 Ce sont eux qui ont apporté à l'Occident le goût du fétichisme et les pratiques extrêmes telles que le bukkake, le pissing ou encore le scato. Des déglingués ! 2015. Phi Prob 1937 des vraies ordures, un fouillasson bien déglingué de saloperies innommables 1937. Bagatelles pour un massacre 1918 Mais leur Bre.14.B2, revenu au sol, par miracle, tout meurtri, tout déglingué, n'était plus bon qu'à dormir au cimetière de la ferraille 1918. Maîtres du ciel 2003 Je suis en face de lui, misérable, déjà déglinguée par la vie 2003. Dans l'enfer des tournantes 1970 j'espère qu'on pourra réparer ce qui a été déglingué dans son crâne par le coup de matraque. 1970. Échelon de destruction 1990 En revenant dans l'allée, je croisai mon infirmière dans une petite voiture déglinguée, elle me klaxonna en souriant. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 428