patin

patin (tableau rapide)
patin Baiser (lingual) ; □ embrasser (longuement, avec la langue)
synonyme embrasser, bisou, baiser
date 1927
fréquence 26

patin

& □ rouler un patin ; > □ se filer un patin

n.m.

Définition

Baiser (lingual) ; □ embrasser (longuement, avec la langue)

registre ancien : 7 registre moderne : 5

Synonyme : embrasser, bisou, baiser

Citations
1955 J'ai attiré la gerce contre moi comme si j'étais en train de lui rouler un patin soigné source : 1955. Mollo sur la joncaille
1957 En ce qui me concerne, elle me fait de l'effet, la garce, et je sens que ça va déborder. Je balance mon clope par la portière, je me rapproche et je lui file un bécot. Et bien, les gars, elle réagit certainement, pas exactement comme si j'étais son frangin. Elle me fout les bras autour du cou, se serre contre la pomme et me roule un de ces patins à faire tringler un macchab. source : 1957?. Dix ans de frigo
1977 À travers les feuilles de la vigne, on s'embrassait à genoux, on se roulait un patin. Elles demandaient que ça source : 1977. Une vie de cheval
1960 Sans pour autant interrompre de fignoler le patin, elle s'interroge source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1977 J'ai roulé des patins source : 1977. Mélusine
1947 laisse mézigue te r'filer su' l'loinqué d'la ruelle au brich'ton, le plus riflard des patins source : 1947. Déclaration d'amour, racontée en français et en argot par Marcus, dans L'argot tel qu'on le parle, agrémenté de récits amusants racontés en français et en argot
1966 Il se tourna vers la grande rousse et lui prit la poitrine à deux mains. « Amène-toi que je te file un patin » ordonna-t-il. En riant elle tendit ses lèvres. Ce fut un baiser savant source : 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
2001 Qui n'a pas dans ses souvenirs de ces baisers voraces échangés par des langues qui […] s'explorent l'une l'autre ainsi que le relief entier de la bouche et des lèvres du partenaire, et qui donnent tout son sens à l'expression « rouler un patin » ? source : 2001. La vie sexuelle de Catherine M.
1974 elle se couche sur moi, et me roule un patin dont je ne suis pas près d'effacer le souvenir. source : 1974. Le roman d'un turfiste
2007 Un nouveau patin régalant bâillonne ma bouche et entrave ma réponse. source : 2007. La gigue des cailleras

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

D. − Argot 2. Baiser lingual prolongé. Synon. arg. pelle.Couler un patin. César (...) lui roula un patin. Cette fois, la frangine se laissa faire (Le Breton, Rififi, 1953, p. 40). Elle s'est tirée, mutine, en me filant un patin (...) en façon de m'assurer de son dévouement (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 92). (tlfi:patin) /

De patte « chiffon »→ Pattemouille (GR1&2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).