Définition de : dormir à poings fermés

dormir à poings fermés & roupiller à poings fermés ; ronfler à poings fermés locution

Définition

Dormir bien et profondément

fréquence : 031
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : sommeil, sieste, dormir, se coucher

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1834.

1889 1892 1902 1904 1904 1914 1915 1915 1917 1917 1917 1919 1914 1928 1929 1948 1953 1954 1957 1961 1965 1967 1967 1972 1972 1977 1980 1981 1984 2011 2012

Citations

  • 1972 les deux hommes sortirent du bureau et refermèrent la porte derrière eux, passant devant l'huissier aimara qui dormait à poings fermés source : 1972. SAS - Safari à La Paz
  • 1904 Haut perché sur son siège, son brûle-gueule éteint au coin de la bouche, le père Caillou dormait à poings fermés. Richard fut obligé de le tirer par une jambe pour l'éveiller source : 1904. Les robes noires
  • 1892 Revenons au trio […] que nous avons laissés ronflant à poings fermés dans la salle à manger de la villa source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1915 Bien que ma couche soit loin d'être moelleuse, je dors cependant à poings fermés. source : 1915. Les poilus de la 9e

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • 1834 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.