pélo

pélo (tableau rapide)
pélo Sou, pièce de cinq centimes, petite monnaie ; □ désargenté, pas un sou, plus un sou
synonyme sou, centime, liard, argent (sans), pauvre
date 1876
fréquence 30

pélo

& pelot ; pello ; pelo ; pélaud ; pelaud ; pélot ; □ pas un pelot ; plus un pellot

n.m.

Définition

Sou, pièce de cinq centimes, petite monnaie ; □ désargenté, pas un sou, plus un sou ALL : Sou

registre ancien : 7 registre moderne :

Synonyme : sou, centime, liard, argent (sans), pauvre Usage : argent, monnaies

Citations
1960 Pour briffer nous préférons aller au bistro où avec une trentaine de pelots on peut s'en tirer. source : 1960. Chass'bi
1927 depuis qu'on a pris le train, on n'a pas casqué un pélo source : 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1927 Ne rouscaillez pas, on a été refaits cette nuit et nous ne possédons plus un pélo source : 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1930 À l'heure des repas dans notre garno me laissaient sans un pélo source : 1930. Comme un moineau
1916 –Sans blague, t'as des économies ? –Et comment ! Avec un pélot par jour, quand on fait pas d'folies, faut pas longtemps pour dev'nir millionnaire. source : 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914)
1872 Le singe est un fieu, il a refilé dix pe[l?]ots à son arpète. source : 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (2)
1888 Un peu de monnaie, quoi !… trois, quat' francs !… histoire de ne pas battre les chemins sans seulement un pauvre pélaud dans sa profonde, pour boire un verre si on a soif ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
1909 Quoi qu'on va faire ? Plus un pélot pour s'humecter l'entonnoir et les larantqué en zinc étamé d'Croquignol, dépensés pour l'hôtel source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
1911 pas fière pour un pélo source : 1911. Le retour de Manounou, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<9 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Altér. dial. de palet « pièce de monnaie » (v. 1810), selon ESN (GR)
  • Orig. obsc.; peut-être var. (suff. -ot*) de palet* « pièce de monnaie » relevé en 1883 (Paris, arg. des voyous d'apr. ESN.), lui-même empl. méton. de palet, « petit disque de métal avec lequel on joue »; cf. le norm. pelot « palet » et le terme dial. palot (Chablis, Yonne) « palet » [jeu] et « pièce de 5 francs » (FEW t.7, p.479) ; -aud* prob. par confusion avec -ot* (cf. crapaud*, crapot, v. NYROP t.3, § 359) (TLFi)
  • vient du patois (Drôme) (Dauzat1918)
  • 1876 (GR) / 1876 pélot (arg. des ouvriers, d'apr. ESN.); 1888 pélaud (COURTELINE, loc. cit.). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).