languefrancaise.net

goncier (définition)

goncier
Homme, individu, type > ; bourgeois facile à tromper ; homme qui court les femmes ; (corps)

goncier & gonsier ; gonssier ; gonzier ; goncière (fém.) #nom #1846

Homme, individu, type > ; bourgeois facile à tromper ; homme qui court les femmes ; (corps)

↓ fréquence : 030 | registre ancien : 9 | registre moderne : 9

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1846. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1846 1850 1876 1894 1897 1897 1897 1897 1897 1898 1900 1901 1901 1903 1904 1907 1910 1911 1911 1912 1915 1915 1917 1920 1932 1947 1947 1951 1960 1981

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

REM. 1. Goncier, subst. masc., arg. Synon. de gonze. En l'absence du mec Mauriac qui bisque, boude et se caille l'hémoglobine dans sa planque, à ce qu'avancent des gonciers avertis de la chose littéraire (Simonin ds Arts-Spectacles, 23 nov. 1955 cité par J. Dauven, Jean Cocteau chez les sirènes, Monaco, Éd. du Rocher, 1956, p. 95). 2. Gonzier, subst. masc.,arg. Synon. Les gonziers du troisième bataillon qu'en foutent jamais une ramée (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 85). (tlfi:goncier) /

  • De gonce, var. de gonze (GR)
  • 1846 (GR) /