languefrancaise.net

à fond de train (définition)

à fond de train
Rapidement, vite ; vite, à vive allure ; rapidement (à cheval)

à fond de train #locution

Rapidement, vite ; vite, à vive allure ; rapidement (à cheval)

↓ fréquence : 029 | registre ancien : 4 | registre moderne : 4

Citations
  • 1977 Je sais pas ce que je fais – je devais dormir –, plein croisement, j'ai passé tout droit. Plaf ! Y en a un qui descendait à fond de train, de toute façon il venait de la gauche, il venait pas à droite, j'avais rien entendu mais c'est lui qui avait tort de toute façon. source : 1977. Une vie de cheval
  • 1998 Malgré l'obscurité on l'a vu s'échapper à fond de train sur le parking. source : 1998. Le cercle noir
  • 1904 Allons, ouste ! faites-vous la paire, on vous a assez frimés ; dehors ! et à fond de train ! source : 1904. La Maison Philibert
  • 1892 Elle avait achevé, comme toujours, par une charge à fond de train sur les démocrates, les athées, les libertins source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1964 il y a une échelle transformée en escalier rustique qui aboutit au jardin. Je la dévale à fond de train source : 1964. Folle à lier
  • 1931 T'en fais pas, on va enlever ça à fond de train, faut se grouiller ! source : 1931. Mal loti

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion en indiquant la source exacte. Merci.

1846 1853 1861 1861 1892 1904 1916 1916 1918 1918 1914 1931 1936 1936 1945 1949 1953 1954 1958 1960 1964 1965 1965 1966 1967 1972 1977 1998 1999

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments