Définition de : bouillotte

bouillotte & bouillote ; avoir une sale bouillotte n.f.

Définition

Tête, figure ; tête (chaude) ; être laid

ALL : Gesicht, Kopf
fréquence : 031
registre ancien : 7 registre moderne : 8

synonyme : tête, crâne, visage, figure famille : tête = récipient avec chaleur usage : Argot du corps

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1879.

1887 1894 1898 1899 1901 1907 1909 1910 1911 1911 1911 1912 1915 1915 1917 1917 1918 1918 1918 1919 1920 1921 1925 1926 1927 1927 1930 1947 1951 1956 1981

Citations

  • 1925 Une drôle de bouillotte : face cuivrée et entièrement rasée, des sourcils poivre et sel en broussailles, une cicatrice sous l'oeil source : 1925. La bonne vie
  • 1918 Non, c'est sa bouillotte qui me r'vient pas, ses yeux noirs qui vous font froid, et c'te p'tite fente serrée qui lui sert de bouche… source : 1918. Au seuil des guitounes
  • 1915 Dieu que j'suis laid !… J'm'étais pas r'gardé depuis longtemps, mais j'constate que j'ai vraiment une sale bouillotte. Comme épouvantail à moineaux, j'serais réussi ! source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1898 Vous en feriez une, de bouillotte, si on vous mettait à la broche avec une gousse d'ail dans le derrière source : 1898. Les Boulingrin, dans Théâtre II
  • 1956 On ne lit que de l'animosité sur la bouillotte du gros que j'ai matraqué. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<5 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Car pour dire migraine dans le peuple on dit : ma cervelle bout (VIR)
  • 1879 d'après ESN (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.