Définition de : boyau

  • boyau
    • Tranchée de communication, fossé par où on pénètre dans tranchée, voie de communication creusée dans le sol reliant une tranchée aux positions arrière
    • fréquence : 025
    • id : 15945

boyau & boyaux (pl.) n.m.

Définition

Tranchée de communication, fossé par où on pénètre dans tranchée, voie de communication creusée dans le sol reliant une tranchée aux positions arrière

ANG : trenches of communication
fréquence : 025
registre ancien : 6 registre moderne : 2

synonyme : tranchée, boyau usage : Argot militaire

Chronologie

1914 1915 1915 1915 1915 1915 1915 1916 1916 1916 1916 1916 1917 1917 1917 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1914 1919 1921 1960

15945.jpg: 471x700, 94k (10 juillet 2012 à 15h34)

Citations

  • 1916 Tiens, dit-il, vois-tu, c'est trop long de suivre les boyaux et comme les Boches tirent dessus, par principe, c'est beaucoup plus dangereux de les prendre que d'aller à travers le bled. source : 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
  • 1916 ne pouvez pas deviner les joies qu'on goûte à creuser un bon boyau. […] Il s'agissait de tracer, en avant de la tranchée occupée par ma section, un long couloir de cent cinquante mètres, filant, perpendiculairement à notre ligne, droit sur les Boches. source : 1916. Méditations dans la tranchée
  • 1916 Aujourd'hui, les boyaux se croisent en quantité innombrable comme les rues d'une ville. Il a fallu nommer ces rues : boyau des rats, boyau des Allemands, boyau Castelnau. […] On y a mis des pancartes partout et l'on s'y perd encore. source : 1916. Méditations dans la tranchée
  • 1915 une de ces petites tranchées qui relient entre elles les grandes tranchées et qu'on appelle des boyaux. source : 1915. (tout sauf le lexique)
  • 1915 Il y a là un fossé dans lequel on descend par un escalier en terre battue. C'est le «boyau» qui doit nous conduire aux trancheés. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1915 Généralement on est prudent. Derrière notre ligne nous avons fait partout un chemin de ronde creux, des boyaux même pour aller aux feuillées ou aux cuisines source : 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915
  • 1915 Un boyau est moins profond [qu'une sape], plus large, va vers l'arrière et se creuse par couches successives. source : 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915
  • 1914-1919 Nous avançons maintenant dans de longs couloirs tortueux, les « boyaux », parfois si peu profonds qu'ils ne nous cachent que jusqu'à mi-jambe. [8/11/1914] source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • Vieux terme technique (Gauthiot1916)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.