Définition de : donneur

donneur & donneuse (fém.) n.

Définition

Traître, dénonciateur ; indicateur, espion ; femme qui a dénoncé ses complices

fréquence : 028
registre ancien : 9 registre moderne : 8

synonyme : indicateur, informateur, dénonciateur, traître usage : Argot des voyous, Argot de la prison, argot carcéral

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1901.

1927 1929 1930 1932 1933 1947 1949 1949 1951 1952 1953 1954 1955 1957 1961 1963 1966 1967 1973 1974 1975 1976 1981 1990 1990 2004 2007 2008

Citations

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B.− Celui, celle qui donne, qui dénonce quelqu'un à la police; indicateur de la police. C'est un donneur, fais-toi gaffe (Lacassagne, Arg.« milieu », 1928, p. 76). − P. mépris. [Au fém., en parlant d'un homme] Pierre, avec un profond mépris, jette entre ses dents [à Lucien] : − sale petite donneuse ! (Sartre, Jeux sont faits, 1947, p. 19). Prononc. et Orth. : [dɔnœ:ʀ], fém. [-ø:z]. 2. 1901 arg. (Bruant, s.v. dénonciateur). Dér. de donner*; suff. -eur2*. (TLFi)

  • 1901 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.