Définition de : Ricain

  • Ricain
    • Américain, habitant des États-Unis, américain ; américain (langue anglaise)
    • fréquence : 033
    • id : 5350

Définition

Américain, habitant des États-Unis, américain ; américain (langue anglaise)

fréquence : 033
registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme : américain, Américain morphologie : aphérèse

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1918.

1945 1952 1952 1953 1953 1954 1954 1955 1955 1957 1957 1967 1969 1969 1973 1975 1976 1977 1980 1980 1981 1981 1981 1982 1983 1984 1994 2002 2006 2007 2011 2015 xxxx

Citations

  • 1975 ils pensent au brave soldat ricain qu'est venu se faire tuer loin de chez lui source : 1975. Hexagone
  • 1953 J'ai travaillé avec les Allemands, d'accord, mais pour leur prendre du pognon ; et si j'avais pas été piqué, il y en avait à prendre avec les Ricains… source : 1953. Quartier des fauves
  • 1945 Il en gagnera d'autres dizaines à vendre du « champe » aux Ricains. source : 1945. Mon journal depuis la Libération
  • 1980 Je constatai à ce propos qu'il ne portait pas ses bottes ricaines source : 1980. Pour venger Pépère
  • 1953 Quand je dis que je connais pas le ricain, pas vrai. La preuve : –Barman, whisky !… source : 1953. ...et ça continue !

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

RICAIN, -AINE, subst. Arg., fam. Américain(e) des États-Unis. En apparence Il faut marier papa [film de Minnelli] raconte une histoire charmante, débordant d'une gentillesse assaisonnée d'humour. Le gosse, un petit ricain roux, on en mangerait (Arts, 16 févr. 1966, p. 16, col. 2). − Empl. adj. Fourguer des pipes ricaines à Montmartre (Le Breton, Rififi, 1953, p. 146). Prononc.: [ʀikε ̃], fém. [-εn]. Étymol. et Hist. 1918 (d'apr. Esn. Poilu, p. 467). Aphérèse de Américain*. (TLFi)

  • anglo-ricain n.m. SOCIOL. - ø t. lex. réf. ; absent TLF.
    • 1985 - « Les tribunaux [...] sauront bien établir une jurisprudence en accord avec l'esprit de la loi, laquelle [...] s'élève contre l'agression dont nous serions l'objet, par ce que Georges Sarre appelle 'l'anglo-ricain'. » A.-M. d'Ans, in La Quinzaine littéraire, n° 436, 16-31 mars, 39 - K.G.
  • Ricain n.m. abrév. de Américain non conv. N. PEUPLE - DFNC, v. 1944 (?) ; GLLF, Lex.[75], v. 1950. Compl.TLF et GR[92]
    • 1918 - « Les filles n'en ont plus que pour les Ricains. » [Lettre d'un soldat du 95e en permission], in Esnault, Le Poilu tel qu'il se parle (1919) - K.G. (bhvf:ricain)
  • Aphérèse de Américain (George, FM48 ; GR2)
  • 1918 dans Esnault d'après DDL (GR2) / 1918, Esnault (TLFi, BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.