languefrancaise.net

niche (définition)

niche
Taquinerie, espièglerie ; faire une blague, taquiner, faire un mauvais tour

  • 1889 À elle, si crédule, si lointaine, il n'était pas difficile de faire des niches. source : 1889. [Louisa]
  • 1794 En général, la vie des prisonniers était très-peu active. Les seuls amusemens auxquels ils se livraient étaient les cartes, les dames & le trictrac. Toute espèce d'instrument était prohibée ; on y fumait, on chantait, on se fesait des niches, on lisait & l'on passait le tems. source : 1795 (an III). Almanach des prisons
  • 1851 Si plus tard, une fois nos amis hors de danger, il nous plaît de jouer une niche aux Anglais, nous jouerons avec eux à cache-cache source : 1851. Un corsaire au bagne - Mes pontons
  • 1648 Ha ! que nous te ferons bonne chere aujourd'huy ; / Tu nous as fait cent vols, tu nous as fait cent niches source : 1648. L'intrigue des filous
  • 1927 Il se plaisait à faire des niches qui amusaient fort ceux qui n'en étaient pas l'objet. source : 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
  • 1915 Tous ces hommes sont redevenus des gosses. On dirait des écoliers qui se font des niches. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1998 Autour d'elle des enfants en culotte courte et blazer bleu s'agitent et se font des niches. source : 1998. Trente ans de sursis

<7 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1295. Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1648 1794 1836 1836 1841 1842 1845 1846 1851 1861 1863 1887 1889 1892 1900 1901 1901 1915 1926 1927 1961 1973 1998

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments