piocher

piocher Étudier, travailler fermement, avec ardeur ; travailler, enquêter sur
date 1788
fréquence 25
synonyme travailler, faire un travail, étudier, étude

piocher

& piocher sur

v.tr.

Étudier, travailler fermement, avec ardeur ; travailler, enquêter sur ALL : arbeiten

registre moderne : 6

Usage : scolaire, étudiant, grande école

4595_genie_piocher_les_maths.jpg: 1000x688, 194k (28 août 2017 à 04h24)

1883 Parmi ces étudiants qui piochent 1883. Le Tableau de Paris
xxxx En ce moment, je pioche ferme la pâtisserie. xxxx. Écrits
xxxx Pendant ma navigation j'avais un peu pioché autodidactiquement la Connaissance du temps et autres ouvrages hydrographiques. xxxx. Écrits
xxxx Quand Josette aura fini de piocher les J. Rostand, je les lirai avec intérêt. xxxx. Écrits
1957 Il y a un an, par là, il s'est mis à piocher la mécanique et il a très bien pigé tout de suite 1957. Les eaux troubles de Javel
1882 Deux jours durant, il avait pioché sa pièce, assis devant sa table couverte de théories et de cartes, le front entre ses deux mains 1882. Manuel du Parfait Réserviste
1893 Pioche chaque matin ton Petit Journal et tu sauras ben parler à tes Parisiens, et de plus tu connaîtras tous les trucs des filous. 1893. C'est dans le Petit Journal (Comédie en un acte pour la jeunesse)
1995 Ça pioche sur le père de la maîtresse de Relivaux 1995. Debout les morts
1927 Ceux-là piochent une partie de la nuit et de la matinée 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1997 « Feuille de rose », non, Giscard, Derieux, ils avaient beau les piocher, les pages « cochonnes » du Larousse, eux non plus, ils ne connaissaient pas 1997. L'aveu différé

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).