languefrancaise.net

définition : sanglier (depuis 1828)

sanglier
Prêtre, confesseur, abbé, ecclésiastique, aumônier des prisons, celui qui accompagne le condamné à l'échafaud

Citations
  • 1828 quand on a Charlot d'un côté, le sanglier de l'autre, et les marchands de lacets derrière, ce n'est déjà pas si réjouissant d'aller faire des abreuvoirs à mouches source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
  • 1911 Tout à l'heure, le sanglier est venu… Il a voulu me dorer la pilule avec un tas de machines chouettardes où il était question de « l'indulgence du Seigneur », du « royaume des cieux », et de « l'éternité »… C'était chiquement bonni source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1829 Je comprends, a-t-il murmuré entre ses dents ; au fait, le sanglier [Le prêtre.] !… source : 1829. Le dernier jour d'un condamné
  • 1836/xxxx j'ai reconobré pour le Petit Nantais ; il rigolait malgré le sanglier qui voulait lui fire remoucher et bécoter Hariadan Barberousse. J'ai prêté loche pour entraver le boniment du garçon qu'on allait brancher, etc., etc. (que j'ai reconnu pour le Petit Nantais ; il riait malgré le confesseur qui voulait lui faire regarder et embrasser un crucifix. J'ai prêté l'oreille pour comprendre le discours du voleur qu'on allait pendre, etc.) source : 1836/xxxx. En enquillant dans la vergne d'Arnelle (lettre d'un voleur racontant l'exécution d'un camarade, dans Vidocq 1836)

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1828 C'est la date à battre.
pour rappel : V., 1828 (DHAF)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1828 1828 1829 1829 1829 1835 1835 1836 1836 1844 1846 1847 1849 1851 1860 1871 1877 1885 1889 1894 1900 1901 1911 1917 1981 2012 xxxx xxxx

Compléments