languefrancaise.net

cosaque (définition)

cosaque
Insulte, sot ; individu grossier ; gaffeur, maladroit ; insulte militaire (d'expérimenté à recrue) ; officier maladroit

cosaque & Cosaque #nom, adjectif

Insulte, sot ; individu grossier ; gaffeur, maladroit ; insulte militaire (d'expérimenté à recrue) ; officier maladroit

↓ fréquence : 022 | registre ancien : 6 | registre moderne : 5

  • 1889 Fichu maladroit !... Bougrrre de cosaque !... Trrriple andouille ! source : 1889. Le soldat Chapuzot
  • 1880 « Eh bien ! est-ce que vous attendez un larbin, par hasard, pour ranger votre case ? » grommelle brusquement derrière moi un vieux sergent à plusieurs brisques. […] j'entends le sergent qui bougonne entre ses dents noires […] –Quel sacré Cosaque ! source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
  • 1960 c'est la réaction contre l'autorité de ma mère que je trouvais injuste, insensible, despote, cosaque, rétrograde, disant non a priori, se plaignant que sa fille ne soit pas une amie pour elle. source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
  • 1896 tout se fait avec une surprenante rapidité ; il en résulte, pour le pauvre nouveau, qui porte, dès ce moment, le nom aussi inexplicable que bizarre de melon, un état d'ahurissement qui lui donne un air risiblement cosaque, - maladroit source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
  • 1886 S'embrouille-t-on, sur le marchefile, en quelque difficile mouvement de l'école de compagnie, et l'on entend la voix du sergent-major qui bougonne : –Quel est le sacré cosaque qui fait ce cornard ? source : 1886. Souvenirs militaires. L'argot du bahut
  • 1826 Vois-donc comme je suis arrangée par ce grand cosaque ; c'est avec ce bâton noueux qu'il m'arrange comme cela. –Ma bonne, repris-je, il ne faut pas appeler ton mari cosaque ; c'est peut-être ce qui fait qu'il te bat ainsi. source : 1826. numéro 91 samedi 11 février 1826

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1826 1859 1860 1880 1885 1885 1886 1886 1889 1892 1893 1896 1896 1896 1897 1900 1901 1901 1918 1918 1960 1988

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

D'usage courant ailleurs qu'à Saint-Cyr (Larchey1893) / car le cosaque est réputé balourd (Dauzat1918) /