cosaque

cosaque (tableau rapide)
cosaque Insulte, sot ; individu grossier ; gaffeur, maladroit ; insulte militaire (d'expérimenté à recrue) ; officier maladroit
synonyme insulte
fréquence 22

cosaque

& Cosaque

n., adj.

Définition

Insulte, sot ; individu grossier ; gaffeur, maladroit ; insulte militaire (d'expérimenté à recrue) ; officier maladroit

registre ancien : 6 registre moderne : 5

Synonyme : insulte Famille : cosaque (brutalité) Usage : militaire, guerre, Saint-Cyr

Citations
1889 Fichu maladroit !... Bougrrre de cosaque !... Trrriple andouille ! source : 1889. Le soldat Chapuzot
1880 « Eh bien ! est-ce que vous attendez un larbin, par hasard, pour ranger votre case ? » grommelle brusquement derrière moi un vieux sergent à plusieurs brisques. […] j'entends le sergent qui bougonne entre ses dents noires […] –Quel sacré Cosaque ! source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1960 c'est la réaction contre l'autorité de ma mère que je trouvais injuste, insensible, despote, cosaque, rétrograde, disant non a priori, se plaignant que sa fille ne soit pas une amie pour elle. source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
1896 tout se fait avec une surprenante rapidité ; il en résulte, pour le pauvre nouveau, qui porte, dès ce moment, le nom aussi inexplicable que bizarre de melon, un état d'ahurissement qui lui donne un air risiblement cosaque, - maladroit source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
1886 S'embrouille-t-on, sur le marchefile, en quelque difficile mouvement de l'école de compagnie, et l'on entend la voix du sergent-major qui bougonne : –Quel est le sacré cosaque qui fait ce cornard ? source : 1886. Souvenirs militaires. L'argot du bahut
1826 Vois-donc comme je suis arrangée par ce grand cosaque ; c'est avec ce bâton noueux qu'il m'arrange comme cela. –Ma bonne, repris-je, il ne faut pas appeler ton mari cosaque ; c'est peut-être ce qui fait qu'il te bat ainsi. source : 1826. numéro 91 samedi 11 février 1826

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

D'usage courant ailleurs qu'à Saint-Cyr (Larchey1893) / car le cosaque est réputé balourd (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).