mironton

mironton (tableau rapide)
mironton Homme, type, individu, drôle d'individu ; □ faire une corvée, faire le guignol
synonyme individu, type, quidam
date 1897
fréquence 032

mironton

& le mironton ; le frère Mironton ; frère mironton ; frère miroton ; le père Mironton ; □ faire le mironton

n.m.

Définition

Homme, type, individu, drôle d'individu ; □ faire une corvée, faire le guignol

registre ancien : 8 registre moderne : 8

Synonyme : individu, type, quidam

Citations
1957 Le petit mironton ne se le fit pas répéter. Il dropa vers le comptoir source : 1957. Du riffifi chez les femmes / edit
1957 En attendant, on va s'occuper de ce mironton source : 1957. Du riffifi chez les femmes / edit
1982 Comment pouvaient-ils comprendre que Jean quitte le porte-plume et les cahiers de l'école, les jeudis et les dimanches, les vacances par-ci, les vacances par-là pour venir faire le mironton de sept à onze et de treize à dix-sept, six jours par semaine, à attraper des ampoules et des courbatures ? source : 1982. La vapeur / edit
1927 il est rien culotté l'frère Mironton. Y a pas d'erreur source : 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1927 Le frère miroton est à cent mètres d'ici et nous tourne le dos source : 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) / edit
1937 Le peuple ne fredonne, ne mange, ne boit, ne lit, n'admire, n'entend parler, ne vote que du juif… Alors toi mironton ! radoteux tordu petit scribouillant, que viens-tu nous emmerder ? source : 1937. Bagatelles pour un massacre / edit
1955 il est monté à Montmartre, dans un cabaret. Alors, figure-toi qu'un soir, s'amènent trois rombières en robes du soir, diam's et le tout time, avec un frère mironton en haut de forme gris perle ! source : 1955. Pas de pitié pour les caves / edit
1918 On trouvera bien un frère mironton qui nous donnera une petite place dans sa bagnole source : 1918. La saucisse infernale / edit
1928 Non, mais tu commences à me courir, toi avec ta gosse !… Ferme ta gueule, et mets-y un bouchon à l'émeri, un point c'est tout, le frère Mironton… source : 1928. La racaille / edit
1911 ce n'était pas une raison pour qu'il m'achète comme ça, le mironton !… C'est ce qui s'appelle bonnir en vache ! source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1911 Le ratichon est revenu… Vous parlez si j'étais disposé à le sabouler, alors !… –Marez, le père Mironton !…, que je lui ai gueulé, non, mais vous êtes louffe de radiner icigo !… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit
1911 Je fouettais le sapin à plein nez et quand on m'a engaîné à Cochin, les frères mirontons qui me pommadaient dans de la charpie, ne m'ont pas mâché que si j'avais quelque chose à dire, rapport à mes « derniers désirs », fallait que je me grouille… source : 1911. Le journal à Nénesse / edit

<12 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

MIRONTON, subst. masc. Arg. Drôle d'individu; homme quelconque. Madame avait déjà viré toute une bande de mirontons, des escogriffes du concours, et toujours à l'estomac... Des quémandeurs, des ergoteurs, des bafouilleux (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.511). Et comme deux ballots, Voilà nos deux mirontons qui se cherchent des rognes (MARCUS, Quinze fables, 1947, p.7). Il existait au temps des viocs Un mironton nommé Noé (STOLLÉ, Douze récits hist., 1947, p.11). Emploi adj. Frère mironton. Même sens. Le barrage s'est déclenché sur les frères mirontons de l'autre rive (...). Ah! ils [les Allemands] étaient gonflés (...) même les jeunots c'étaient des soldats, de la bonne graine à bagarre (VIALAR, Morts viv., 1947, p.417). Rem. Var. pop. de miroton. V. ce mot, prononc. REM. Mironton, mot inv. [Dans le refrain de certaines anciennes chans., notamment Malbrough s'en va-t-en guerre] Toi, mironton, mirontaine, Prends l'arme de ce héros; Puis, en vrai Croquemitaine, Tu feras peur aux marmots (BÉRANGER, Chans., t. 2, 1829, p.184). Prononc.: []. Étymol. et Hist. 1901 « individu de sexe masculin » frér's mirontons (BRUANT, p. 335, s.v. nuit); en partic. 1936 « individu louche » une bande de mirontons (CÉLINE, loc. cit.). Mot d'orig. peu claire; l'infl. de miroton* souvent dit à tort mironton est très probable. (tlfi:mironton) /

  • Orig. obscure (GR)
  • Mot d'orig. peu claire ; l'infl. de miroton souvent dit à tort mironton est très probable (TLFi)
  • 1897 (gb) / vers 1930 (GR) / 1901 « individu de sexe masculin » frér's mirontons (BRUANT, p.335, s.v. nuit) ; en partic. 1936 « individu louche » une bande de mirontons (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

+Bob +Move +Régénérer

  • 117699 Qu'est-ce qu'en était de la bande des gas à poils qu'avaient lutté dimanche contre les éléments déchainés, à seule fin d'aller acclamer une fois de plus « not' grand piou
  • 117673 c'est un lambeau [sic : pour flambeau?] à la manque qui prouve peau de balle et balai de crin.
  • 117698 Moi, j'vas vous dir' la vérité / Desgrang' il est capitalisse / Et l'entraîneur est exploité / C'est ça la mort du socialisse.
  • 117697 Ensuit' y a c'prussien d'Arend / Qui est payé par la Vieill' Bique / Et qui a battu Bourrillon / Pour embêter la République.
  • 117696 Zimmy, on l'connaît c't'oiseau là, / Faut-il qu'on orgueil soy' profonde / Pour s'êt' f.... un om comm' ça, / Peut donc pas s'app'ler comm' tout l'monde ?

18887 mironton 35814 souffler 2991 esgourde 6451 épaté 9490 des flottes

Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :