languefrancaise.net

tête de Turc (définition)

tête de Turc
Victime, victime expiatoire, souffre-douleur, celui aux dépens de qui on s'amuse, qui subit les blagues, les railleries ; victime de brimades continuelles ; [sans doute jeu de foire]

tête de Turc & tête de turc ; Tête de turc ; □ servir de tête de Turc #locution

Victime, victime expiatoire, souffre-douleur, celui aux dépens de qui on s'amuse, qui subit les blagues, les railleries ; victime de brimades continuelles ; [sans doute jeu de foire]

↓ fréquence : 030 | registre ancien : 4 | registre moderne : 4

12760.jpg: 458x591, 63k (2011-07-06 18:42)
  • 1935 Tout le monde est présent : Pot-Cassé, Berthier, Jérémie, Le Coz, La Crêpe, Bastard et Monaco. Je suis le huitième membre de ce plat d'élite, comme dit modestement Bastard. Le plat, c'est la tablée, le groupe de huit hommes qui mangent ensemble : pour chacun d'eux, une sorte de famille. Mon plat m'agrée assez, et je l'aurais choisi, si j'avais eu le choix. Tous dessalés, les copains, à l'exception de Le Coz, qui remplit le rôle nécessaire de la tête de Turc. source : 1935. Mer Noire
  • 1937 Je ne me régalerai pas de quelques comparses et de quelques raclures apeurées… entités fuyantes, boucs émissaires… fondantes Têtes de turc source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1904 Messaoud se taillait une tranche copieuse dans le fromage de cochon : sur quoi les plaisanteries l'assaillirent. Il devint la tête de turc de toute la bande source : 1904. Pepete le bien-aimé
  • 1890 Je suis devenu une de ces têtes de Turc sur lesquelles frappe à tour de bras l'aveugle cohue des galonnés source : 1890. Biribi
  • 1958 Les enfants sont ainsi ; il leur faut une tête de Turc pour exercer leur turbulence, et pas n'importe qui. source : 1958. Millionnaires en herbe
  • 1870 c'est lui qui frappe sur la tête du Turc source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
  • 1915 Il parle fort, lance des plaisanteries que je ne comprends pas, mais je devine sans peine que c'est moi qui suis la tête de Turc des soldats. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1997 Mes têtes de Turc ils étaient devenus vers la fin, les Schmidt. Des têtes de Turc, c'est de ça aussi que j'avais besoin, voilà. Ma mère elle-même […] ça arrivait, et plus d'une fois, que je la prenne pour une tête de Turc. source : 1997. L'aveu différé

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1870 1890 1900 1904 1915 1917 1919 1926 1935 1935 1937 1947 1950 1952 1954 1958 1960 1967 1968 1969 1976 1977 1978 1979 1988 1997 2001 2003 2004 2007

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Sorte de dynamomètre où la partie sur laquelle on frappe a la forme d'une tête à turban. (Depras)
  • Cité dans (GR2), non daté, citation, Goncourt, 1857 /