Définition de : prolo

  • prolo
    • Prolétaire, ouvrier ; le peuple, classes populaires, France d'en bas ; > (par ext.) pauvre
    • fréquence : 037
    • id : 5435

prolo & les prolos ; prolotte (fém.) n.m.

Définition

Prolétaire, ouvrier ; le peuple, classes populaires, France d'en bas ; > (par ext.) pauvre

fréquence : 037
registre moderne : 5

synonyme : ouvrier morphologie : apocope, apocope en -o

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1883.

1894 1897 1897 1897 1898 1900 1911 1937 1945 1947 1950 1953 1955 1960 1960 1963 1964 1965 1977 1978 1978 1979 1979 1979 1979 1980 1980 1980 1981 1981 1982 1982 1988 1994 1998 2002 2011

5435.jpg: 500x450, 38k (05 janvier 2014 à 16h56) 5435_prolo_le_gonze_a_l_aise.jpg: 424x600, 145k (28 août 2019 à 21h25)

Citations

  • 1965 –Qu'est-ce que tu fais comme boulot civil, toi ? –Je suis loufiat. –T'es pas un vrai prolo, c'est ce que je me disais, parce que t'es dans l'erreur la plus complète. Tu me tiens des raisonnements rancuniers, t'es pas éduqué politiquement, malgré que t'as de la conscience de classe. source : 1965. La débâcle
  • 1965 –Lui, c'était un brave prolo sans prétention, mais son fils, il est devenu socialiste. source : 1965. La débâcle
  • 1982 Pour eux [les bureaucrates], ouvrier ça faisait mauvais genre. Tout est dans l'illusion, remarquez bien : question salaire, ils étaient moins bien payés ! Alors les prolos, ils se marraient des grands airs des bureaux, ils les appelaient « la misère en faux-col ». source : 1982. La vapeur
  • 1953 Mossieur doit avoir de bonnes paies ? Mossieur est quelqu'un ? Que dalle ! T'es un prolo, mon pote, un mec qui gratte à l'usine. source : 1953. Misère du matin
  • 1897 en face, il y avait un certain nombre de prolos qu'avaient aboulé leurs pennies pour se rincer encore une fois les mirettes avec un match source : 1897. Notes d'un tricoteur (L'Auto-Vélo)
  • 1977 un gars qu'était fils de prolos source : 1977. Jojo le démago
  • 1980 Comme le prolo va au charbon source : 1980. Baston
  • 1937 Si vous voulez du pétrole, du coton, du cuivre, prolétaire d'ici, mon ami, il faut d'abord, éclairer, engraisser, un petit peu et sérieusement les copains, les prolos d'en face source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1945 Arthur, qui fumait sa pipe à l'extrémité du zinc, avait une bonne tête de prolo source : 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D.
  • 1982 derniers bastions d'une population prolotte en voie d'expulsion dans un quartier tombé aux mains cupides des promoteurs immobiliers source : 1982. Qui vous parle de mourir ?
  • 1911 J'affutais mes crocs sur ce qu'il y avait de plus farineux comme popote et picolo, je me frusquais dans de l'étui de smart, en dernier vlan… Ça en rendait baba, ma vieille doche… Elle ne reconnobrait plus son petit prolo fichu comme quatre sous… source : 1911. Le journal à Nénesse

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De prolétaire (GR)
  • 1883 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.