maison

maison (tableau rapide)
maison ■ De qualité, bien fait, soigné ; intense, vrai ; particulier, spécial, spécifique ; fait de sa main ; ■ type, générique
synonyme très bien, de qualité supérieure, excellent
fréquence 35

maison

& X maison ; X-maison

Définition

■ De qualité, bien fait, soigné ; intense, vrai ; particulier, spécial, spécifique ; fait de sa main ; ■ type, générique

registre ancien : 4 registre moderne : 4

Synonyme : très bien, de qualité supérieure, excellent

Citations
1945 Le temps, remis au gris sale, nous gratifia d'une giboulée-maison source : 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D.
1946 ca ébranle le type et ça lui fait éructer une bonne douzaine de grossièretés-maison source : 1946. Le cinquième procédé
1955 –Un bourre ? –Si c'en est pas un, c'est bougrement bien imité. Je l'ai repéré tout de suite, quand il est entré. Imper, chapeau mou et coup d'oeil circulaire faussement négligent… Le gabarit maison, quoi ! source : 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement)
1955 J'effectuai un rétablissement maison source : 1955. Les rats de Montsouris
1950 le bras droit du patron, pour les astiquages maison source : 1950. Ainsi soit-il
1950 On distinguait plus par moments que le contour de leurs bras qui pistonnaient en cadence. C'était de l'astiquage maison. Ils avaient pas de rhumatismes dans le poignet, les frangins, au train où ils allaient source : 1950. Ainsi soit-il
1955 Charly, c'est quelqu'un, seulement avec des gisquettes pareilles, faut du doigté, de la diplomatie, comme y dit ! C'est d'la nougatine maison… Travail de longue haleine, mais une fois dans la poche… c'est un drôle de capital source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1957 Bonjour, madame, dis-je, avec un coup de galure et un sourire maison source : 1957. Les eaux troubles de Javel
1952 Celui-là, apparemment, c'était le matraqueur-maison, l'homme à tout faire, le mec qu'on envoie se mouiller dans toutes les combines malsaines source : 1952. Rencontre dans la nuit
1974 Ce matin-là, je compose mon jeu [pmu] en épicier, en gagne-petit. Des couplés placés avec le fav' pour base, par vingt francs et vingt francs, avec les chevaux pas donnés par la presse, plus un petit report maison, placé également source : 1974. Le roman d'un turfiste
1953 j'ai un ticket-maison, deux tables plus loin, avec une brune que j'ai déjà vue quelque part et qui me dévore des yeux source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1953 Un restant de hargne m'oblige à lui filer une tarte-maison. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
1947 pour m'administrer une engueulade maison, accompagnée de violentes menaces de coups source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

− Fam. Particulièrement réussi, soigné. Blague, engueulade, gifle maison. Jacques arrache à la débauche le pauvre orphelin, c'est encore le sujet, et l'objet, d'une bagarre maison (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 43).[Pierre Sora] l'avait levée (...) à Tanger et, après un baratin maison, l'avait ramenée à Paname (Le Breton, Rififi, 1953, p. 47). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).