Définition de : casser le morceau

casser le morceau & casser le morceau à ; casser son morceau locution

Définition

Parler, avouer, dévoiler, informer, dénoncer, dire, tout dire ; dire

IT : denunziare i compagni
fréquence : 020
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : avouer, parler, faire des révélations, parler, dire, dénoncer, trahir famille : X le morceau : avouer, trahir

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1844.

1846 1896 1899 1900 1920 1925 1932 1937 1938 1950 1951 1955 1955 1955 1956 1957 1981 1998 2000 2007

Citations

  • 1900 Tous les jours, je passais devant chez elle. Assise devant sa porte, elle m'offrait une chaise et nous causions. Je travaillais de mon mieux à lui délier la langue. La vieille ne put résister et, une fois, finit par casser le morceau. source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1955 D'autor, il s'était assis sur le bord du paddock et avait cassé le morceau. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1955 –Alors ? je leur ai fait. Ils ont haussé les épaules en même temps et Milou a hoché sa grosse tronche congestionnée. C'est lui qui s'est décidé à me casser le morceau. –Alors, tu parles d'une pestouille. source : 1955. Mollo sur la joncaille
  • 1932 Trop pressés les autres, toujours trop pressés, ils lui avaient cassé le morceau sans préparation. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1932 Un samedi soir juste avant le dîner, on me demande, en personne, au salon des admissions. C'était elle. Pas de préambule. Je lui casse le morceau. « Madelon, que je fais, si c'est Léon que vous venez voir, c'est pas la peine d'insister, il est malade des poumons et de la tête, il ne recevra personne. » source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
  • 1937 Je m'embarrasse pas de préambules… je l'affranchis en cinq sec… Je lui casse le morceau source : 1937. Bagatelles pour un massacre
  • 1956 Les flics cassaient le morceau à propos de l'Agence que dirigeait le sire source : 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
  • 1950 Mais quand Tom avait parlé de se faire une raison, une bouteille à la main, et sa verge en coton dans le trou à tripes de son tout-à-l'égoût, j'ai pas pu m'empêcher de casser mon morceau source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1957 Si je ne suis pas là, tu entres et tu m'attends. Et pas de lapin, hein ? sinon, je casse le morceau source : 1957. Les eaux troubles de Javel
  • 1938 j'm'ai dit dans ma jugeotte : Quand j'voirai madame la Baronne j'y casserai l'morceau franch'ment source : 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes)
  • 1896 Le menu fretin seul est capable de casser le morceau. source : 1896. La maison centrale de Nîmes - Ses organes, ses fonctions, sa vie
  • 1998 Sabiani est prêt à casser tout le morceau car d'évidence un seul des deux hommes présents survivra à l'entretien source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
  • 2000 Babarre a le mérite de casser – en partie – le morceau source : 2000. Canard enchaîné

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

MORCEAU, subst. masc. Casser le morceau à qqn. Dire à quelqu'un ses vérités. Bon, eh bien tu leur casseras le morceau; tu leur demanderas comment ça se fait que les curetons soient toujours fourrés avec les officiers (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 240). 3.a)1798 manger* le morceau; b) 1844 casser* le morceau (tlfi:morceau) /

  • Cité dans (GR), non daté / 1844 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.