crado

crado (tableau rapide)
crado Sale, crasseux
synonyme sale, crasseux
date 1935
fréquence 25

crado

adj., n.

Définition

Sale, crasseux

registre ancien : 7 registre moderne : 6

Synonyme : sale, crasseux Morphologie : apocope en -o

Citations
1999 Après la fouille des matons, il a fallu refaire le ménage pour que la cellule retrouve son côté nickel, elle révèle qui l'habite. Elle se doit d'être propre si tu ne veux pas passer pour un crado vis-à-vis des autres détenus qui ont vite fait de te coller une sale réputation. source : 1999. Boumkoeur
1979 La tenue de droguet était crado, il manquait des boutons, les chaussures le blessaient, à part cela tout allait source : 1979. Le désert de l'Iguane
1953 Et toi, qu'est-ce que tu fous dans tes avions, t'es rien crado ? source : 1953. Misère du matin
1977 J'ai l'air crado, c'est pas ma faute source : 1977. La chanson du loubard
1981 Dehors c'est assez crado source : 1981. Banlieue rouge
1955 Un gobelet à moutarde, plutôt crado et une demi-douzaine de flaconds de parfums aussi disparates que possible source : 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement)
1983 Comme un prêtre, un ton monotone. J'y vais tout doux, je lui laisse entendre qu'il pourrait faire le salut de sa petite âme crado en nous disant quelque chose source : 1983. Le soleil qui s'éteint
2004 malgré son crâne chauve et ses ongles un peu crados. source : 2004. Kiffe kiffe demain
1977 La literie est prête à me recevoir, ouverte en diagonale, comme dans les films sucrés. Mais l'infirmière décide que je suis trop crado pour entrer là-dedans. source : 1977. Faut pas rire avec les barbares
1979 On a choisi la dégradation physique et mentale. Dégueulasses et débiles : la clochardisation totale. Ivrognes tarés obsessionnels vautrés dans la crasse et les punaises. […] Crados, mais crados ! source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

-do. Crado, adj. Crasseux. Presse underground et ouvrages confidentiels s'y entassaient [dans des librairies « parallèles »] dans une joyeuse marginalité, souvent en application du principe non écrit: « Plus c'est crado, plus ça fait politique » (Le Monde Dimanche, 12 oct. 1980, p.IV, col. 3). (tlfi:crado) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).