torgnole

torgnole (tableau rapide)
torgnole Coup, soufflet, gifle, claque, correction ; donner un gifle ; recevoir une gifle
synonyme coup/s, gifle, correction
date 1761
fréquence 31

torgnole

& torgnolle ; torgniole ; torniole ; bailler une torgnolle ; filer une torgnolle ; administrer une torgnole ; recevoir une torgnole ; prendre une torgnole

n.f.

Définition

Coup, soufflet, gifle, claque, correction ; donner un gifle ; recevoir une gifle ALL : Schläge, Ohrfeige, Züchtigung / ANG : blow

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : coup/s, gifle, correction Morphologie : gn/i, n

Citations
1935 –Lâche-moi, car la main me démange. As-tu envie de recevoir une torgnole en public ? source : 1935. Viande à brûler
1932 C'est le petit qui prend, les torgnoles aplatissent au mur tout ce qui ne peut pas se défendre enfants ou chats. source : 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1977 J'lui ai filé une torgnolle source : 1977. Laisse béton
1973 Parfois, mon père nous expédiait avec deux torgnoles à l'autre bout de la cuisine source : 1973. L'ennemi public N° 1
1761 Je voulois l'y bailler encor un torgnolle source : 1761. Le déjeuner des Halles, ou accords de Mariage entre Claude l'Échappé, Michel Noiret, charbonniers, avec Suson Vadru, Marianne Ravin, revendeuses de fruits sur des inventaires (…)
2009 lorsqu'il a raconté l'histoire le soir même, il a pris une torgnole par sa mère qui croyait qu'il racontait encode des bobards. source : 2009. Sang d'encre au 36
1922 une grande garce de treize ans qui se laissait trifouiller les fesses par les gars du pays. Moi, j'me rendais pas compte, mais je le disais quand même à la maison ; aussi tu peux t'imaginer qu'est-ce qu'elle me laissait tomber comme torgnolles, le soir. source : 1922. Au Lion Tranquille

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Probablement : qui tord la gniole = le visage (penser à torgoule) (GB) / Gifle à faire tourner la tête (AYN) / De tournier, var. régionale de tournoyer ; mais la forme torgnole est distincte et peut se rapprocher de trogne, trognon (Guiraud) (GR) / Altér. de tourniole, torniole « mouvement circulaire, détour » (ca 1225, Durmart le Gallois, 11095 ds T.-L.), dér. de l'a. et m. fr. tornoiier/torniier (tournoyer) parce que le panaris fait le tour du doigt et qu'une forte gifle fait tourner sur place (TLFi) /

  • 1773 (tourniole «mouvement tournant», v. 1270 ; «panaris autour de l'ongle», dans Littré) (GR) / 1. 1761 torgnole « gifle, coup » (Le Déjeuner des Halles, 6 ds QUEM. DDL t. 40) ; 1842 torgniole « id. » (Ac. Compl.) ; 2. 1812 tourniole « panaris » (MOZIN-BIBER) ; 1872 torgniole, torgnole « id. » (LITTRÉ) (TLFi) / 1761 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).